Tout savoir sur le sapin : comment le tailler et l’entretenir ?

Sapins nains plantés dans le jardin

Lorsqu’on parle de sapin, on a parfois tendance à penser au sapin de Noël, mais en fait, il existe plusieurs variétés de sapin avec différentes caractéristiques, dont celles qui se cultivent dans le jardin. Pour approfondir, voici tout ce qu’il y a à savoir sur le « sapinus », notamment ses caractéristiques, les variétés, comment le planter, le tailler et l’entretenir.

Caractéristiques du sapin

Un grand sapin ‘Sapinus’ dans le jardin

Le sapin, tiré de son nom latin « sapinus », est un conifère qui fait partie de la famille des pinacées. Il peut avoir une forme étalée ou tapissante, conique ou pyramidale. Le sapin a une hauteur à maturité qui varie de 60 cm à 10 mètres (voire plus pour certaines variétés) et une largeur à maturité de 2 à 10 mètres.

Le sapin possède un feuillage persistant de couleur vert foncé et connaît une floraison de couleur variée (jaune, rouge, violet ou vert) selon l’espèce. En fait, les fleurs mâles sont plus petites et de couleur jaune tandis que les fleurs femelles sont de plus grande taille, mais moins nombreuses et sont de couleur verte, violette ou pourpre.

Un sapin peut être soit planté en isolement comme arbre d’ornement de votre jardin, soit planté en haies majestueuses. Il est très rustique et très résistant quitte à supporter une température allant jusqu’à -25 °C.

À l’état naturel, le sapin a un port conique et élancé avec un tronc cylindrique rectiligne. Il s’agit d’un arbre à croissance lente, notamment durant ses 10 premières années. Après cela, sa croissance s’accélère. Planter un sapin revient à vous en occuper toute votre vie et à le passer de génération en génération, car il a une longévité de 2 à 3 siècles.

Arbustes de sapin dans le jardin

Tarif moyen pour la plantation et la taille d’un conifère

Entre 30 € et 45 €/heure

Les différentes variétés de sapin à connaître

Le sapin possède plus d’une soixantaine d’espèces qui sont généralement regroupées en fonction de leur taille, la couleur de leur feuillage, la forme et la couleur de leur cône et enfin la forme de leur port. On peut les distinguer en deux grands groupes :

Sapin nain et de petite taille

Espèce Port et hauteur Utilisation Caractéristiques spécifiques
Le sapin de l’Oregon « BLAU » 80 cm En bac, en bordure, en rocaille ou en massif Feuillage de couleur glauque
Le sapin du Caucase nain Port étalé
80 cm
En bac, en bordure ou en massif Il ne supporte pas l’exposition directe au soleil et possède un feuillage jaune pâle
Le sapin de l’Oregon « PUMILA » Port étalé
1 mètre
En bac, en bordure ou en massif À croissance très lente, il possède un feuillage compact de couleur vert tendre
Le sapin de l’Arizona « GREEN GLOBE » Port globuleux
1 mètre de haut sur 1 mètre de large
Pour petit jardin, en bac, en bordure ou en massif Il possède un feuillage ébouriffé et touffu de couleur vert clair
Le sapin de Corée nain Port étalé
1 mètre
En bac, en bordure ou dans un massif Feuillage en deux temps : vert foncé au-dessus et blanc au revers avec des cônes de couleur violette
Le sapin baumier nain Port en boule
1,50 mètre
En bac, en bordure ou en isolement Feuillage vert profond court et doux au toucher
Le sapin du Colorado compact Port irrégulier
2 mètres
En bordure, en allées, en isolement, en rocaille ou dans un massif Feuillage gris-vert avec des cônes vert pâle qui virent au pourpre
Résiste jusqu’à – 25 °C
Le sapin d’Espagne doré Port compact
3 mètres
En bordure, en allées, en isolement, en rocaille ou dans un massif Feuillage jaune doré clair
À croissance lente

Jeunes plants de sapin à planter dans le jardin

Sapin de grande taille

Espèce Port et hauteur Utilisation Caractéristiques spécifiques
Le sapin du Caucase Entre 10 à 30 mètres En allées, en isolement ou en bosquet À croissance lente
Branches régulières avec des aiguilles souples bleutées et des cônes de 15 à 20 cm
Le sapin de Vancouver Jusqu’à 90 mètres En allées, en isolement ou en bosquet De forme élancée, il est muni d’aiguilles plates et souples
Dégage une légère odeur de citronnelle
Le sapin noble Port conique
10 à 52 mètres
En allées, en isolement ou en bosquet Aiguilles spatulées souples de couleur vert glauque
Le sapin de Corée Port étagé
10 à 15 mètres
En allées, en isolement ou en bosquet Croissance très lente
Feuillage vert foncé
Aiguilles blanches
Cônes cylindriques gris pourprés
Le sapin de Corée argenté Port assez étalé
2 à 10 mètres de haut sur 6 mètres de large
En bordure, en allées, en isolement ou au milieu d’un massif Aiguilles contournées à revers blanc argenté
Le sapin d’Espagne 20 à 30 mètres En allées, en isolement ou en bosquet Feuillage vert foncé et cône cylindrique de 10 à 15 cm de long
Le sapin des Vosges 35 à 60 mètres En allées, en isolement ou en bosquet Avec des branches retombantes et un feuillage vert foncé brillant
Aiguilles aplaties non piquantes

Comment planter un sapin ?

1.      Conditions requises

Généralement, le sapin pousse dans tout type de sol (hormis quelques espèces) du moment qu’il soit profond, bien drainé et frais. Aussi, le sapin a besoin de beaucoup de lumière pour se développer. Il est nécessaire de planter un sapin dans un endroit avec une bonne exposition au soleil. De préférence, plantez votre sapin en automne ou à défaut au printemps pour mieux favoriser la reprise.

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Astuce de notre expert

Planter un sapin dans le jardin est un investissement à multiples avantages, autant le faire bien ! Il existe plusieurs variétés de sapin que vous pouvez planter dans la cour ou à l’intérieur selon vos convictions. L’essentiel à retenir c’est qu’il lui faut du soleil, un sol bien profond, drainé et frais, mais toutes les zones climatiques lui sont favorables. Cela veut dire que vous pouvez le planter à coup sûr dans le jardin. Par contre, certaines espèces ont besoin d’être maîtrisées dans leur développement (plantation en bosquet par exemple). Notre conseil, c’est de vous faire aider par un jardinier pour être sûr d’avoir un beau sapin de Noël à décorer dans le jardin tous les ans !

2.      Étapes à suivre

Pour planter un sapin en pleine terre, voici les étapes à suivre :

  • Prenez en compte la taille à l’âge adulte de votre sapin et choisissez l’endroit adéquat pour le planter
  • Creusez un trou de dimension deux à trois fois plus grande que la motte (80 cm de profondeur et 60 cm de côté)
  • Installez un solide tuteur au fond du trou
  • Tamisez la terre extraite pour enlever tout débris et caillou
  • Si votre sol est compact, ajoutez un peu de sable et de compost
  • Étalez une couche de pierres ou de galets au fond du trou
  • Couvrez ensuite à 40 cm par le mélange
  • Mettez la motte en place
  • Remblayez en faisant en sorte que le collet frôle la surface du sol
  • Tassez la terre
  • Formez une cuvette d’arrosage au pied et remplissez-la de compost
  • Arrosez abondamment

Planter un sapin dans le jardin

Tailler et entretenir un sapin

1.      L’arrosage

Pendant ses trois premières années, le sapin doit être arrosé régulièrement, surtout en période de sécheresse. Aussi, si vous vous trouvez dans une zone à climat sec et chaud, il est préférable de bassiner le sapin pendant sa première année lors des périodes de chaleur.

2.      La taille

La taille d’un sapin se résume à supprimer les branches cassées. Dans le cas d’une plantation en haie, tailler le sapin permet de lui offrir une forme et de l’esthétique. S’il faut couper des branches assez grosses, pensez à mettre un mastic de cicatrisation sur la plaie de votre sapin après la coupe.

Tailler et entretenir le sapin

3.      Les autres entretiens du sapin

Quant aux autres entretiens, seul un apport en engrais azoté est nécessaire durant la première année du sapin. Une fois sa première année terminée, d’autres soins ne sont plus nécessaires.

Conclusion

Planter un sapin est faisable même par un jardinier amateur. En effet, le sapin ne demande que peu d’entretien une fois planté. Il faut juste bien choisir la variété et bien faire la taille si vous voulez lui donner une forme.