Cèdre du Japon : comment entretenir son feuillage original ?

Cèdre du Japon ou 'Cryptomeria Japonica'

Le cèdre du Japon est un conifère de jardin populaire grâce à l’originalité de ses feuilles. Effectivement, nul autre conifère ne possède ce type de feuillage, et c’est ce qui fait de lui un atout majeur pour le jardin. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le cèdre du Japon et son entretien : caractéristiques, variétés et plantation, etc.

Caractéristiques du cèdre du Japon

Le cèdre du Japon, connu également sous son nom latin « Cryptomeria Japonica » est un conifère qui fait partie de la famille des taxodiacées. Il se distingue par son feuillage très persistant et original. En effet, ses feuilles sont en forme de griffes pointues courbées, en section quadrangulaire et peuvent varier du vert soutenu au vert brillant de par la présence de pigments protecteurs.

Feuilles et rameaux du cèdre du japon

Le cèdre du Japon peut atteindre une hauteur de 80 cm à 25 mètres (selon la variété : naine ou sauvage, etc.). Toutefois, si vous décidez de planter le cèdre du Japon dans son milieu naturel, il peut atteindre 50 à 60 mètres de haut. C’est un arbre rustique qui supporte les températures allant de -15 °C à -20 °C.

Ce conifère à croissance rapide possède un port érigé, conique et très élégant avec de légers rameaux. Le cèdre du Japon est également doté d’une écorce rouge-brun. Il peut être planté en isolement, en massif ou en haie. Il peut donc être adapté à tout type de jardin et peut être installé au niveau du balcon ou de la terrasse lorsqu’il est planté en pot (en version naine bien sûr).

Cryptomeria Japonica

Tarif moyen pour la plantation et la taille d’un conifère

Entre 30 € et 45 €/heure

Les différentes variétés de cèdre du Japon pour le jardin

Il existe une centaine de cultivars dont certains possèdent des formes naines compactes arrondies à croissance lente et d’autres à croissance plus rapide avec une grande taille à maturité. Néanmoins, on retient 4 principales variétés de cèdre du Japon pour jardin qui sont :

Variété Hauteur à maturité Caractéristiques
Le cryptomeria Japonica Vilmoriniana 90 cm C’est une sorte de boule compacte de couleur vert lumineux qui vire au brun et rouge sous l’effet du froid.
Il est adéquat pour décorer les petits jardins et les terrasses.
Le cryptomeria Japonica Vilmorin Gold 100 cm C’est une variété naine du cèdre du Japon. Son feuillage est persistant et est de couleur vert franc.
Ses pousses sont dorées et virent au crème une fois l’été arrivée.
Il s’agit d’un conifère à croissance lente.
Le cryptomeria Japonica Yokohama 110 cm Il s’agit également d’une variété naine du cèdre du Japon. Il possède un port arrondi qui devient conique à maturité.
Ses jeunes pousses sont de couleur vert tendre.
Le cryptomeria Japonica Yokohama est doté d’un feuillage fin de couleur vert pâle en été qui vire au bronze violacé en hiver.
Le cryptomeria Japonica Sekkan Sugi 650 cm Il possède un feuillage de couleur vert clair et des jeunes pousses de couleur jaune clair qui deviennent blanc crème en hiver.
Les rameaux sont doux au toucher et peuvent illuminer votre jardin de par leur couleur.

Cônes du cèdre du japon

Comment planter le cèdre du Japon ?

1.      Les conditions requises pour sa plantation

Le meilleur moment pour planter le cèdre du Japon reste en automne. Aussi, il a une préférence pour les emplacements à l’abri du vent ainsi que pour les sols frais, humifères, profonds et bien drainés. Le cèdre du Japon apprécie également le plein soleil. Toutefois, il tolère également les endroits mi-ombragés. En gros, il préfère les climats doux et humides, mais peut s’adapter à d’autres climats. Cependant, dans ce cas, ses dimensions resteront limitées.

2.      Les étapes à suivre pour sa plantation

Voici les étapes à suivre pour planter le cèdre du Japon en pleine terre :

  • Plongez la motte dans un seau d’eau pendant environ 10 minutes
  • Creusez un trou de dimension trois fois plus grande que la motte
  • Faites un apport de compost ou de fumier au fond du trou pour assurer la bonne croissance du cèdre du Japon
  • Installez ensuite votre plante dans le trou
  • Remblayez le trou
  • Tassez la terre
  • Formez une cuvette d’arrosage sur le pourtour
  • Paillez
  • Arrosez abondamment (10 litres d’eau au moins)

Planter un cèdre du japon dans le jardin

Dans le cas où vous décidez de planter le cèdre du Japon en bac, optez pour un bac profond et volumineux et rajoutez une couche drainante (comme le gravier ou les tessons) au fond du bac. Ensuite, effectuez un mélange de terre végétale, de sable et de terre de bruyère ou de compost.

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Astuce de notre expert

La plupart des conifères, dont le cèdre du Japon a l’air facile à planter, mais facilement influencé par le climat local. C’est le cas du Cryptomeria Japonica qui a tendance à se dégarnir à la base quand le climat ne lui convient pas. Normalement, le cèdre du Japon se plaît en climat océanique, semi-océanique et continental, là où c’est doux et humide. Un bon jardinier peut aussi facilement adapter le cèdre du Japon aux conditions de votre jardin, à condition qu’il s’y connaisse. Vous pouvez trouver un bon jardinier près de chez vous en utilisant notre formulaire de mise en relation, notamment en cliquant sur « demander un devis ».

Comment se fait l’entretien du cèdre du Japon ?

1.      L’arrosage

Pendant ses 3 ou 4 premières années, le cèdre du Japon doit être arrosé généreusement et surtout en période de sécheresse. Dans le cas d’une culture en bonsaï, l’arrosage peut se faire par pulvérisation d’eau sur les feuilles et la plante.

Cèdre du Japon en bonne santé avec ses jeunes cônes

2.      La taille

Tailler le cèdre du Japon n’est pas une opération obligatoire, mais les variétés à forme naine en ont besoin en fin d’été pour maintenir leur belle forme. Dans le cas où votre cèdre vous sert de haie, la tailler lui est aussi nécessaire pour épaissir son ensemble et d’avoir une bonne esthétique.

3.      Les autres entretiens à faire

Les autres entretiens du cèdre du Japon consistent à lui apporter de l’engrais, à biner le sol (en été) et à effectuer un paillage et un voile d’hivernage. L’apport d’engrais favorise la croissance du cèdre du Japon tandis que biner le sol permettra d’éviter les remontées capillaires. Le paillage maintient la fraîcheur des pieds de la plante. Les voiles d’hivernage peuvent parfois être nécessaires pour protéger les jeunes pousses en période de gel.

Conclusion

Le cèdre du Japon est parfait pour toutes destinations (grands ou petits jardins, terrasse ou balcon, etc.) à condition de bien choisir la variété (naine ou arbre de grande taille, etc.). Il possède naturellement des pigments protecteurs, donc il n’y a pas grand-chose à faire pour entretenir son feuillage original à par les entretiens classiques : un bon arrosage les trois premières années sans saturer le sol et une voile d’hivernage quand nécessaire (à confirmer auprès du jardinier). Il est aussi possible d’associer plusieurs variétés de cèdre du Japon pour avoir des teintes diversifiées et une agréable vue dans le jardin.