Comment planter un séquoia dans son jardin ? Nos conseils

Planter le séquoia

Même s’il est souvent planté dans les jardins botaniques et les parcs pour sa grande taille, il est tout à fait possible de planter un séquoia dans son jardin. Il faut savoir aussi que le séquoia présente différentes variétés avec différentes exigences. Mais comment planter le séquoia ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce conifère : caractéristiques, variétés, plantation et entretien.

Caractéristiques du séquoia

Le séquoia est un conifère à forte croissance qui embellit l’espace où il est planté grâce à son port majestueux et son écorce. En fonction des variétés, le séquoia peut avoir une hauteur à maturité variant de 1,5 m à plus de 100 m pour une largeur de 3 à 10 m. De ce fait, pour pouvoir planter un séquoia dans son jardin, il faudra lui réserver un espace assez important.

Arbre de séquoia

Généralement, le séquoia a une forme pyramidale ou conique avec un feuillage très persistant qui peut virer du vert clair au bleu. Aussi, ses feuilles dégagent une certaine odeur aromatique. Ce conifère est également très rustique. En plus de résister aux flammes et au froid, il résiste à la pollution et au vent. En fait, il peut supporter une température de 110 °C à -30 °C. C’est d’ailleurs ce qui rend le séquoia si facile à cultiver.

Caractéristiques du séquoia Description
Nom commun Séquoia/Séquoia géant
Nom latin Sequoia sempervirens/Sequoiadendron giganteum
Famille Taxodiacées, Cupressacées
Catégorie Arbre, conifère ou résineux
Origine Californie
Feuillage Persistant
Forme Conique ou pyramidal
Hauteur à maturité Supérieur à 10 m
Largeur à maturité 8 à 10 m
Prix Autour de 49 € le plant en pot

Planter le sequoia

Tarif moyen pour la plantation et l’entretien du jardin

Entre 30 € et 45 €/heure

Les différentes variétés de séquoias

Dépendant de certaines caractéristiques, il existe trois principales grandes familles de séquoia :

1.      Le séquoia géant ou Sequoiadendron giganteum

D’une hauteur de 20 à 80 mètres, il a un feuillage étroit de forme triangulaire. Le séquoia géant possède une écorce rugueuse et un tronc très volumineux. Certaines variétés de séquoias géants sont dotées de feuillage bleu très ornemental.

Jeune plant de Sequoiadendron giganteum

2.      Le séquoia de chine ou Metasequoia glyptostroboides

À maturité, le séquoia de chine peut atteindre une hauteur de 40 mètres pour un étalement de 10 mètres. Son feuillage peut virer du jaune doré au brun rouge. Généralement, ce genre de séquoia est planté en bonsaï. Il peut ainsi s’installer en décor sur les terrasses et les balcons.

3.      Le séquoia « toujours vert » ou Sequoia sempervirens

Connu pour sa longévité, ce genre de séquoia possède un feuillage plat et est très imposant de par sa taille. Néanmoins, il reste le mieux adapté pour une plantation au jardin.

Gros plan du Sequoia Sempervirens ou séquoia « toujours vert »

Effectivement, le séquoia « toujours vert » dispose de 3 variétés se distinguant par leur hauteur qui sont :

  • Le séquoia « adpressa », d’une hauteur de 10 mètres et d’une largeur de 5 mètres.
  • Le séquoia « pendula », surtout connu pour ses rameaux retombants et ses branches recourbées.
  • Le séquoia « prostata » : sa hauteur est limitée à 1,5 mètre, mais il peut s’étaler sur 3 mètres.

Comment planter le séquoia ?

Conditions requises

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Le premier élément essentiel à la plantation du séquoia est son emplacement. Il occupe beaucoup de place, et de ce fait, nécessite qu’on lui offre un espace de vie conséquent. Planter un séquoia requiert alors un jardin assez vaste.

La plantation du séquoia se fait en automne. Il lui faut un sol frais, neutre ou acide, et drainé pour lui permettre de se développer correctement. Ce conifère porte une certaine préférence pour les endroits ensoleillés ou mi-ombrés.

Séquoias plantés autour du jardin et de la terrasse

Calendrier de plantation du séquoia

Rubrique Calendrier
Plantation Mars-avril
Septembre-décembre
Floraison Mars
Taille Septembre

Fiche technique de jardinage

Rubrique Description
Type de sol Sol argileux/Sol calcaire/Sol sableux/Sol caillouteux/Humus
pH du sol Sol alcalin/Sol neutre/Sol acide
Humidité Sol drainé
Besoin en eau Important
Exposition au soleil Soleil/Mi-ombré
Plantation Pleine terre
Destination En bosquet ou en forêt
En isolement
Rusticité – 15°C
Climat Climat océanique/semi-océanique
Climat continental
Climat méditerranéen
Niveau d’entretien Modéré
Croissance Rapide
Multiplication Semis, bouturage
Maladies Pourridié

Étapes à suivre pour la plantation du séquoia

Pour planter votre séquoia « toujours vert » en pleine terre, voici les étapes à suivre :

  • Après avoir choisi l’emplacement adéquat, creusez un trou de dimension trois fois plus grande que la motte du séquoia
  • Faites un apport de poudre de corne broyée et de compost dans le cas où votre terre est pauvre
  • Mettez en place un tuteur
  • Installez votre séquoia le plus droit possible
  • Rebouchez le trou
  • Tassez la terre
  • Attachez le tuteur et le tronc en utilisant des attaches souples
  • Arrosez généreusement
  • Paillez

Plants de séquoia à planter

Sinon, voici les étapes à suivre pour planter un séquoia de chine en bonsaï :

  • Optez pour un pot possédant un trou de drainage à son fond
  • Pendant quelques minutes (10 min environ), trempez les racines du séquoia dans de l’eau tiède
  • Remplissez votre pot de terreau
  • Creusez un trou dans le terreau
  • Installez la plantule dans le trou
  • Couvrez les racines de séquoia avec de la terre
  • Arrosez abondamment jusqu’à saturation
  • Exposez le pot et le séquoia en plein soleil

Astuce de notre expert

Le séquoia n’a pas beaucoup d’exigences, car ce conifère est naturellement résistant à toute épreuve : chaud, froid, pollution, etc. Il ne faut se souvenir que de deux choses pour réussir sa plantation :

  • il aime les sols humides et il lui faut beaucoup d’espace
  • il a besoin d’être arrosé régulièrement

La taille du séquoia n’est nécessaire que pour des raisons esthétiques, et peut se faire en même temps que les autres entretiens de jardin que vous effectuez en fin d’été. Pour trouver rapidement quelqu’un pour s’occuper de votre séquoia et de l’ensemble du jardin, utilisez notre formulaire de demande de devis gratuit. Des jardiniers pro de votre région viendront vers vous en quelques clics !

Comment se passe l’entretien d’un séquoia ?

1.      L’arrosage du séquoia

Pendant ses trois premières années, le séquoia doit être arrosé de façon abondante. En effet, pour pouvoir se développer, le séquoia a besoin de beaucoup d’eau, surtout lorsqu’il n’y a pas de pluie. Vous pouvez aussi arroser les feuilles du séquoia pour lui offrir une ambiance humide étant donné que ce conifère apprécie l’humidité.

2.      La taille du séquoia

Tailler le séquoia n’est pas une opération obligatoire. Sinon, vous pouvez élaguer les branches basses au niveau de leur base au moment où elles perdent leur feuillage. Vous pouvez aussi supprimer les rejets du séquoia de sorte à ne laisser qu’un seul tronc. La taille du séquoia se fait en fin d’été.

3.      Les autres entretiens du séquoia

Un paillage est nécessaire au séquoia pendant ses premières années. Comme le séquoia apprécie l’eau, il est indispensable de maintenir une certaine humidité du sol. Le paillage est donc une opération d’entretien important pour ce conifère.

Conclusion

Derrière le nom « séquoia » se cachent plusieurs autres variétés d’arbres. Néanmoins, seulement quelques-uns de ces genres peuvent être plantés dans le jardin, notamment les sous-variétés du Sequoia sempervirens, le séquoia « toujours vert » ou à feuilles d’If. Pour une plantation réussie, le séquoia doit être cultivé en terre assez humide et dans un jardin spacieux. Le reste se fait facilement, puisque ce conifère est naturellement robuste et résistant à toutes épreuves. Il faut juste ne pas oublier de l’arroser, surtout quand la saison de pluie est finie !