Que mange un loir dans une maison ? tout savoir

Le loir est un animal nuisible dont la simple présence provoque de nombreux dégâts dans votre habitation. Ce rongeur envahissant apprécie les vieilles constructions et les zones sombres des maisons. S’il n’est pas dans sa saison d’hibernation, le loir sort la nuit à la recherche d’aliments. Son régime alimentaire varie en fonction de la saison bien qu’il ait une préférence pour les fruits, les végétaux et autres.
prevention-loir

Le loir, un rongeur qui se nourrit pratiquement de tout dans votre maison

Le loir est un petit mammifère de la famille des Gliridae dont la ressemblance avec l’écureuil est assez frappante. À tort ou à travers, il est aussi confondu avec son cousin la souris. On le reconnaît rapidement grâce à son pelage de teinte grise à gris fauve.

En comptant sa queue, on lui donnerait une taille comprise entre 10 et 30 cm pour un poids de 70 à 200g. Il est le rongeur le plus imposant de sa famille avec des yeux d’un noir saillant. Il se distingue également par sa queue touffue et ses oreilles arrondies.

Les préférences du loir dans votre cuisine

que-mange-un-loir-dans-la-maison

Le loir est présent pratiquement dans l’ensemble du territoire européen avec une préférence particulière pour les maisons. À l’instar du muscardin, il engraisse pendant la période de l’automne avant d’hiberner à l’hiver.

Sa période d’hibernation va durer sept mois (octobre à avril) au cours desquels il ne se nourrit pas. Le régime alimentaire des loirs varie alors suivant les saisons. D’habitude, les loirs sont rangés dans la catégorie des omnivores.

Suite à des études récentes, il en ressort qu’ils se nourrissent aussi de fruits. Une fois dans votre maison, le loir se dirigera vers votre cuisine grâce à son odorat développé. Il jettera son dévolu sur tout ce qui traîne et lui servira de festin, à savoir les :

  • Biscuits ;
  • Légumes ;
  • Céréales ;
  • Fruits.

En plus de ces aliments, le loir va grignoter toutes les nourritures stockées chez vous. Les nourritures cuites ne sont pas non plus à l’abri de ses méfaits :

  • Sauces ;
  • Viandes ;
  • Poissons et tout reste de repas abandonné.

Il faut également savoir que ces rongeurs sont excités par toutes les denrées qui dégagent une forte odeur.

Les préférences du loir dans votre  jardin

que-mange-un-loir-dans-le-jardin
Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville
Comparez les prix des artisans dans votre ville

Le jardin de la maison est un environnement considéré comme naturel pour le loir. Avant d’être attiré par votre cuisine, le loir ne délaissera jamais les fruits disponibles dans votre verger. Dans certains cas, il a une préférence pour les végétaux, les graines et les fruits secs

Il cherchera aussi à grignoter vos :

  • Noix ;
  • Champignons ;
  • Pépins de fruits ;
  • Glands, et bien d’autres.

À défaut de ce régime végétarien, ces rongeurs peuvent aussi chasser les petits animaux tels que les insectes.

Que mange le loir une fois dans votre maison ?
FruitsInsectesVégétauxAutres
Figues ;
Prunes ;
Mûres ;
Mirabelles ;
Pommes.
Cloportes ;
Limaces ;
Petits oiseaux ;
Oisillons.
Fleurs ;
Écorces ;
Champignons ;
Bourgeons ;
Jeunes pousses.
Par contrainte, le loir peut manger tous les aliments cuits :
Viandes ;
Sauces ;
Restes de repas.

Quels sont les signes de présence d’un loir dans votre maison ?

Si les loirs réussissent à s’incruster dans votre demeure, à moins d’être averti, vous ne pourrez pas détecter leur présence. En effet, ces rongeurs se font très discrets en journée, mais à la tombée de la nuit, ils vont à la recherche de leur nourriture.

Dans leur quête de nourriture, les loirs génèrent des bruits forts contraignants. Les pièces peu éclairées de votre maison sont leur terrain de prédilection. C’est à petits coups que le loir détruira les boiseries et les tissus en les rongeant.

Parmi les risques liés à l’invasion de cet animal, il faut aussi mentionner la possibilité de contracter des maladies.

loir-dans-maison

Quelles sont les mesures de protection contre les loirs qui envahissent la maison ?

Quand ces rongeurs s’incrustent dans votre habitation, ils installent des leurs nids à chaque recoin. Les endroits à surveiller sont les tiroirs où la plupart des aliments des placards sont dévorés. Cet animal bruyant émet souvent des cris stridents et son ronflement s’assimile à des bourdonnements.

Pour vous débarrasser de ces perturbateurs, vous pouvez opter pour des pièges mortels ou non mortels.

Mettre en place des pièges mortels

Pour mettre fin aux visites incessantes de ces rongeurs, vous pouvez mettre en place des pièges. Il s’agit principalement des pièges mortels et des raticides. Avec un résultat immédiat, les pièges mortels se montrent ultra-efficaces dans cette lutte contre le loir.

Cependant, vous devez savoir les manier avec une grande prudence. Pour plus de sûreté, il est recommandé de mettre des gants quand vous vous apprêtez à les installer. Une protection serait également la bienvenue. Dans le cas contraire, le loir sentirait votre odeur et fuirait.

Les raticides sont une alternative imparable, mais avec un effet plus ou moins lent. Ce défaut peut donner l’occasion aux loirs de s’enfuir pour finir mort dans un coin inconnu de la maison. Par conséquent l’animal commencera par pourrir avec des odeurs insoutenables dans votre maison.

Installer des pièges non mortels

Les pièges non mortels représentent des solutions qui vous permettent de capturer les loirs sans les tuer. Dans ce cas, ils seront toujours en vie jusqu’à ce que vous décidiez de leurs sorts. Parmi les options qui s’offrent à vous, il y a les cages grillagées ou celles avec de la colle anti-rongeur.

Prix mis à jour le 25/02 à 03h06
Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville
Comparez les prix des artisans dans votre ville

Quel que soit le type de piège non mortel choisi, il faut avant tout repérer le passage du loir. Ensuite, vous pouvez placer le piège avec un appât pour l’attirer. Les moutardes, viandes ou autres fruits sont des exemples d’appâts qui pourraient bien fonctionner.

Le loir est un rongeur qui mange un peu de tout. Lorsqu’il envahit une maison, il tente de se servir dans le jardin et même à la cuisine. Cet article résume les différentes méthodes pour s’en débarrasser.

Recevez des offres gratuites pour vos travaux
Trouver un pro
Contacter un jardinier Devis gratuit dans votre ville