Vigne : quelle espèce planter, comment la tailler et la récolter ?

Cultiver vigne jardin

Nous sommes nombreux à rêver de beaux fruitiers bien entretenus, et la légendaire vigne fait partie des espèces qui savent transporter nos papilles sans limites, dès la fin de l’été. Or, lorsqu’il est question de planter des vignes, tout peut devenir rapidement complexe. Taille des grainscouleurépaisseur de la peausaveursentretienrésistance aux maladiespropriétés du sol ou encore climat, sont tant de facteurs à prendre en compte pour ne pas se tromper dans ses choix ! Au fil de cet article, nous tâcherons donc de vous apporter toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez faire fructifier la vigne de vos rêves. A vous de jouer !

Optez pour la variété faite pour vous !

Différentes variétés de vignes.

Vigne muscat bleu toutes régions
Vigne muscat bleu toutes régions

Amateur de vin on simple amoureux de raisins, vous avez très certainement conscience que le climat a un rôle majeur à jouer tant sur la qualité que sur le goût de vos fruits. Ainsi, il serait bien dommage de se tourner vers une variété de vigne qui semble sympathique, mais absolument pas adaptée aux aléas météorologiques auxquels elle sera confrontée. Pour vous aider à y voir un peu plus clair parmi les très nombreuses possibilités qui s’offrent à vous, voici donc quelques indications quant aux variétés les plus connues :

Variété Caractéristiques Période de récolte Région idéale
Châsselas Doré Peau fine, grains juteux, moyens, dorés et très parfumée Mi-août à mi-septembre selon la région Partout !
Corinthe Noir Petits grains à peau fine, très parfumés et juteux Fin septembre Régions aux hivers peu rigoureux
Muscat d’Alexandrie Grandes grappes, chair ferme et croquante, peau épaisse et saveur musquée Début octobre Longs étés chauds, hivers doux
Cardinal Gros grains rouge sombre, à chair croquante, savoureuse et parfumée Mi-août à mi-septembre selon les régions Partout, ne craint pas les gelées
Dattier de Beyrouth Gros grains ovoïdes jaunes, peau épaisse, chair sucrée très juteuse Septembre Longs étés chauds, hivers doux
Muscat bleu Grande résistance aux maladies fongiques. Grains moyens et ovales, à chair croquante, muscatée, sucrée et acidulée Septembre Partout y compris dans le Nord de la France, ne craint pas le froid
Amandin Bonne résistance aux maladies cryptogamiques. Gros grains de coloration non uniforme, chair généreuse, sucrée et muscatée. Septembre Idéal dans le Sud de la France

Vigne ‘Chasselas doré’ toutes régions
Vigne ‘Chasselas doré’ toutes régions

Ces données concernant les différentes variétés de vignes vous permettront donc de faire un choix des plus adéquats en ce qui concerne le type à faire pousser chez vous. Car, selon la région dans laquelle vous vivez, les goûts et rendus seront bien différents ! Nous allons maintenant nous intéresser aux manières de planter et récolter son raisin, pour un résultat parfait.

Il est temps de planter sa vigne !

Planter vigne
Planter une vigne

Après l’étape du choix, lorsque la fin de l’automne est là, vous pourrez commencer à passer à l’ouvrage. Et pour cela, bien entendu, il existe des procédures à suivre pour ne pas totalement improviser. Voici par exemple quelques étapes que vous pourrez suivre, et dont le résultat vous sera positif !

  • Réalisez votre plantation hors des périodes de gel, et choisissez l’emplacement idéal : on fait en sorte de trouver le lieu le plus exposé au soleil, et où l’eau stagnante ne sera pas un risque (sols bien drainés). De même, s’il faut éviter le vent, les espaces trop confinés ne sont pas une solution, car pourront favoriser l’apparition de champignons.
  • Après s’être bien débarrassé des mauvaises herbes, creusez des trous de 30 cm de profondeur, et mélangez à la terre que vous venez de sortir du compost et des engrais pour bien l’enrichir avant de planter.
  • Par la suite, placez le plant dans le trou, en sachant que votre plante devra dépasser de 4 cm du sol.
  • Replacez dans le trou la terre enrichie en engrais et compost que vous avez laissée de côté : un jeu d’enfant ! 

Voilà. Vos plants sont désormais en terre, et laissent présager un avenir viticole radieux. Toutefois, tout n’est pas terminé. Pour que vos fruits soient à la hauteur de vos attentes, il faudra bien entendu en prendre soin, et cela passe par un ensemble de bonnes pratiques à ne surtout pas négliger.

Prendre soin de ses vignes

La taille, une étape incontournable

Entretien et taille vigne
Entretien et taille vigne

Vous vous demandez peut-être : La taille de la vigne, en quoi ça consiste ? Si c’est le cas, nous allons faire en sorte que ce point n’ait plus aucun secret pour vous.

Sachez dans un premier temps que la taille de la vigne se fait deux fois dans l’année :

  • Il vous faudra d’abord tailler votre vigne en hiver, de façon à rebooster la pousse et la fructification après les gelées plus ou moins importantes qui ont ou avoir lieu. Ainsi, cette taille a pour but de sélectionner les bourgeons qui donneront du fruit. Ceux si se situent sur les branches les plus jeunes, ayant au maximum un an. A partir de ce constat, vous avez plusieurs choses à faire pour une taille réussie : débarrassez-vous du bois mort et des bourgeons poussant sur les vieilles tiges, puis coupez les branches les plus fertiles en ne laissant que 3 bourgeons sur chacune d’elles. Votre vigne pourra sera ainsi optimisée et pourra pousser dans les meilleures conditions envisageables. 
  • Une seconde taille est nécessaire en été. Toutefois, beaucoup la considèrent comme n’étant pas indispensable : à vous de choisir ! Cette taille de fructification va aider les grappes à grossir via le pincement, pour y concentrer la sève. En effet, le principe de cette taille est de vous débarrasser des bourgeons et repousses à l’aisselle des feuilles, pour laisser un maximum d’espace à vos fruits.

Astuce de notre expert

Vous avez donc pu vous concentrer ici sur les points à prendre en compte dans le choix des variétés de vignes à faire pousser chez vous, avant de recueillir les informations nécessaires à l’entretien de celles-ci. Nous avons toutefois conscience que des questions plus spécifiques peuvent vous préoccuper : dans ce cas, nos experts se feront une joie d’y répondre !

Prenez garde aux maladies !

Vigne Muscat de Hambourg pour hiver peu prolongé
Vigne Muscat de Hambourg pour hiver peu prolongé

Outre le fait de tailler vos vignes, étape incontournable dans le processus de fructification, vous aurez également à ouvrir l’œil. Effectivement, un ensemble de champignons tels que le mildiou et la pourriture grise sont assez ennuyeux lorsqu’ils pointent le bout de leur nez. De même, les ravageurs ne se gêneront pas si vous ne prenez pas de précautions pour les éloigner. Des vers de la grappe aux cochenilles, ils seront ravis de se régaler dans vos cultures !

En termes de précautions, le fait de bien choisir son emplacement est essentiel, l’humidité étant propice au développement de champignons. De même, comme nous l’avons mentionné précédemment, l’ensoleillement est indispensable. Pour ce qui est du ver de la grappe, pensez au papier kraft pour protéger vos raisins ! Surprenant certes, mais aussi très efficace.

Les maladies de la vigne sont par ailleurs assez visibles : si vous remarquez un changement de couleur, de forme ou l’apparition de tâches sur vos feuilles, alors il vous faudra établir le bon diagnostic pour réagir vite. Attendre que cela disparaisse est le meilleur moyen de perdre ses récoltes. Cela serait fort dommage, au vu des multiples solutions à votre disposition !