Quels arbustes fruitiers planter dans son verger ? Notre avis.

Quelques informations quant aux types d’arbustes fruitiers.

Faites-vous plaisir avec de délicieux fruits !

Planter arbustes fruitiers dans un verger

Qu’il est agréable, en été comme en hiver, de profiter de délicieux fruits aussi colorés qu’ils sont savoureux. Et il n’est pas utile de préciser que ces fruits, s’ils proviennent de votre propre jardin, auront une saveur toute particulière. Mais cela nécessite un certain savoir-faire, ou tout du moins des connaissances quant aux diverses variétés de petits fruits, et aux manières d’entretenir leurs arbustes. De la rougeur de la groseille à l’acidité du cassis, en passant par la douceur des framboises en tartes, tout vous sera bientôt envisageable en termes de desserts.

Il est possible, avant de décider quels arbustes fruitiers choisir, de se demander quelles en sont les particularités. Pourquoi donc opter pour de petits arbustes plutôt que pour de grands pêchers, par exemple ? Voici quelques arguments susceptibles de peser dans la balance :

  • Tout d’abord, la plantation peut se faire aisément même en cas de manque d’espace. Certains peuvent même rester en pot, si vous ne disposez que d’une terrasse.
  • La fructification se fait bien plus rapidement que dans le cas de grands arbres : vous n’avez effectivement pas besoin d’attendre que celui-ci pousse avant qu’il ne donne enfin des fruits.
  • Dites adieu aux échelles : la récolte se fera ici en toute simplicité, tout étant à portée de main.

Les différents arbustes fruitiers

Arbuste groseille en grappes
Arbuste groseille en grappes

Choisir ses arbustes fruitiers correctement implique de disposer des informations nécessaires relatives à chacun d’eux. A quel moment planter ? Quand les fruits seront-ils mûrs ? Comment doit être le sol ? Voilà des informations que nous allons vous communiquer ici.

Différents arbres fruitiers Cassissier Framboisier Mûrier Groseillier
Période de plantation Octobre à avril En automne préférentiellement, hors des gelées Mars-avril Mars-avril
Période de récolte Début juillet Juin à octobre Septembre Juin-juillet
Distance entre les arbustes 1 m 80 cm 1 m 1,5 m
Conseils Le cassissier est assez peu exigeant, même si on évite les sols trop secs et trop humides. Le framboisier a besoin de soleil, d’eau et d’un sol bien riche en compost Sachez d’abord que le mûrier craint le vent, et que qu’une exposition mi-ombre sera parfaite. Par ailleurs, favorisez les sols humides et riches, pour que la fructification se fasse au mieux. Saviez-vous que le groseillier peut résister à des températures allant jusqu’à -30°C ? Cela vous laissera comprendre que la fraîcheur est de mise avec cet arbuste, et ce surtout au niveau du sol et des racines. Toutefois, il est nécessaire de le laisser au soleil !

Voici donc les caractéristiques de ces différents fruitiers. Et une fois plantés, comment les entretenir ? Nous allons tâcher d’y répondre ici.

Quelques conseils pour vos arbustes fruitiers.

Comment prendre soin de vos arbustes fruitiers ?

Arbuste framboisier
Arbuste framboisier

Disposer des arbustes fruitiers de vos rêves, c’est déjà certes un bon point. Toutefois, cela ne sera pas suffisant. Il vous faudra également avoir les bons réflexes en termes d’entretien, pour favoriser la pousse des fruits et le bon développement de votre arbuste. Cela attise votre curiosité ? Alors voici quelques astuces intéressantes à garder à l’esprit lorsque vous concevez et entretenez vos plantations :

  • Le cassissier : pour entretenir votre cassissier, il va falloir le tailler pour supprimer les vieilles ramifications. L’idée est assez simple : grâce à cette étape, vous ne conserverez que les branches les plus productives, pour une fructification optimisée ! Après cette étape, n’oubliez pas la bouillie bordelaise pour permettre à votre arbuste de bien affronter les maladies. De même, si vous constatez des pucerons, vous pourrez envisager l’utilisation d’insecticides, et en ce qui concerne l’entretien de votre sol, le compost sera très efficace. 
  • Le framboisier : il doit être palissé, pour éviter qu’il ne pousse sans limites ! Cette étape consiste à faire pousser cet arbuste entre deux fils de métal, à 40 et 80 cm du sol, et à créer des rangées tous les 60 cm. De cette manière, la fructification sera favorisée, et l’entretien n’en sera que plus simple ! Celui-ci sera également assez simple, car il suffira de se débarrasser des excès de drageons au fil de l’année. N’oubliez pas non plus d’arroser régulièrement.

Arbuste mûre
Arbuste mûre

  • Le mûrier : celui-ci nécessite un arrosage régulier, et le palissage est également recommandé. N’oubliez pas de pailler, à l’aide de compost ou de fumier, pour que le sol reste bien riche ! Finalement, l’étape de la taille du mûrier a lieu en hiver.
  • Le groseillier : n’hésitez pas à rafraîchir de temps en temps. En ce qui concerne la taille, vous pourrez y procéder en février ou mars, loin des gelées. Par ailleurs, paillez bien le sol pour l’enrichir, et ne lésinez pas sur l’arrosage : cet arbuste a un grand besoin d’eau pour pousser et développer des fruits.

Maintenant, il vous sera possible de prendre soin de vos petits arbustes fruitiers. Variez donc les plaisirs en mariant les types de pieds !

Cultiver et entretenir arbustes fruitiers dans le jardin
Cultiver et entretenir arbustes fruitiers dans le jardin

Astuce de notre expert

Grâce à ces nombreuses informations, vous avez désormais le champ libre pour laisser libre cours à votre créativité en termes d’arbustes fruitiers. Quelle que soit la saison, quelles que soient vos couleurs favorites et peu importe vos fruits préférés, tout est possible avec une touche d’amour et de bons réflexes. Toutefois, si vous avez des questions dans vos projets d’extérieur, et ce quel que soit le contexte, n’hésitez pas à faire appel à nos professionnels. Il se feront en effet une joie à l’idée de vous aider, vous laissant ainsi la chance de créer le verger de vos rêves !

Joignez le bon au beau, en optant pour une haie fruitière !

Arbuste de Cassis
Arbuste de Cassis

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir se créer son petit cocon d’intimité ? Bien souvent, lorsque son jardin est juxtaposé à celui du voisin, il est assez judicieux de penser à cette option, qu’est la plantation d’une haie. Et dans ce contexte, les arbustes fruitiers n’ont rien à envier aux autres plantes ! De fait, ils sont capables d’allier la beauté de leurs feuilles et la gourmandise de leurs fruits.

Toutefois, il existe un facteur à prendre en compte dans la création d’une haie fruitière. Effectivement, les arbustes étant assez rapprochés, ils vont puiser au même endroit dans le sol. Et cela implique qu’ils ne produiront pas autant de fruits que s’ils étaient très espacés !

De même, pensez à l’orientation de la haie : il faut bien entendu prendre en compte ce facteur qui impactera grandement la fructification.