Comment bien choisir ses plantes grimpantes ? Nos conseils

Glycine grimpant sur la façade

Les plantes grimpantes ont beaucoup de succès auprès des amateurs de fleurs. Leur charme leur permet de prendre place aussi bien sur un mur qu’une palissade. Notre guide complet vous aide à sélectionner les espèces les plus adaptées à votre environnement.

Les variétés incontournables de plantes grimpantes

Parmi les variétés immanquables de plantes grimpantes, les plus connues sont les rustiques, les exotiques et les annuelles.

Roses grimpant sur une clôture en bois

Les plantes grimpantes rustiques

  • Jasmin d’hiver
  • Chèvrefeuille
  • Clématite
  • Hortensia grimpant
  • Liseron
  • Rosier grimpant

Ces plantes craignent
peu le gel
et sont généreuses en
fleurs
.

Les plantes grimpantes exotiques

  • Bougainvillier
  • Thunbergia
  • Plumbago
  • Passiflore
  • Dipladénia

Toutes ces variétés sont assez gélives.

Les plantes grimpantes annuelles

  • Capucine
  • Convolvulus
  • Géranium grimpant

Les plantes grimpantes ne se développent pas toutes de la même façon. Certaines s’accrochent sur un support toutes seules
(mur, pilier…), d’autres vont enrouler
leur tiges autour d’un poteau
, d’un tuteur, d’un fil tendu ou encore d’un
tronc d’arbre. D’autres encore s’enroulent
entre les mailles d’un treillage ou d’un grillage
.

À retenir : qu’elles craignent le gel ou non, les plantes grimpantes ne doivent pas être plantées en hiver.

Les variétés envahissantes de plantes grimpantes

Entrée de maison ornée de glycine et de tulipes

Certaines plantes grimpantes, si elles ne sont pas bien maîtrisées, peuvent vite devenir très envahissantes et provoquer quelques désagréments :

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

ertaines plantes grimpantes, si elles ne sont pas bien maîtrisées, peuvent vite devenir très envahissantes et provoquer quelques désagréments :

  • la glycine
    : particulièrement robuste, faites attention à ses lianes, devenant au fil du temps des troncs pouvant tordre une clôture. Il convient donc de
    la tailler régulièrement
  • le lierre
    : très décoratif et apprécié dans les jardins à la française, le lierre s’infiltre dans tous les interstices.
    Il peut ainsi emprisonner un mur et même passer au travers. Ses racines
    aériennes possèdent par ailleurs une force redoutable
  • la vigne
    vierge
    : sous ses feuilles très larges se cache un squelette de branches.
    De croissance rapide, ses fleurs incitent les abeilles à venir s’y loger dès la fin du printemps

Positionner ce type de plante grimpante sur la façade d’une maison est élégant et apporte une touche d’authenticité à votre demeure.
Cela est cependant risqué dans une
résidence secondaire
, celle-ci n’étant pas forcément entretenue
régulièrement.

Note : si vous êtes dans le cadre d’une copropriété ou d’une construction mitoyenne, sachez que vous
êtes responsable des dégâts provoqués
par vos plantations
.

Bien choisir ses plantes grimpantes

Plusieurs critères doivent être pris en compte lors de la sélection de vos plantes grimpantes.

Bougainvilliers jaune et orange grimpant sur la clôture

Les plantes grimpantes et le climat

Dans les régions
fraîches
, il est conseillé de planter des clématites, des chèvrefeuilles,
des hortensias grimpants ou encore
des glycines, ces plantes supportant bien le froid.

Dans les régions
douces
, vous pouvez vous orienter vers du jasmin officinal, du bougainvillier,
mais aussi de la bignone.

Note : si vous habitez dans une région avec des températures assez basses, il est
nécessaire (mais pas toujours facile) de poser
un voile d’hivernage
sur les espèces
gélives
.

Les plantes grimpantes et l’exposition

Dans le cas d’un jardin
ombragé
, l’hortensia grimpant est
une solution pour couvrir un vieil arbre
ou un mur
. Le jasmin d’hiver
s’adapte également à ce type d’environnement, tout comme la vigne vierge.

Les plantes grimpantes et le support

Deux catégories de
plantes grimpantes sont à votre disposition :

  • les grimpantes
    possédant des racines aériennes
    : elles s’agrippent à la paroi toutes
    seules
  • les autres
    espèces
    : elles ont besoin d’attaches à fixer au mur

En général, il est toujours conseillé de choisir une avec
une taille  peu contraignante (chèvrefeuille, jasmin
d’hiver, bignone…). Celle-ci doit cependant être réalisée fréquemment.

Les plantes grimpantes et le feuillage

Le long d’un treillage
ou d’un grillage
, une plante grimpante fait office de brise-vue. Son feuillage
doit donc être persistant
(présent à l’année), pour garantir votre intimité. Le lierre, le chèvrefeuille
japonica
ou les hortensias grimpants
remplissent bien ce rôle.

Dans les régions
douces
, le pandorea et le jasmin
officinal
peuvent aussi conserver leur feuillage.

Les plantes grimpantes et le parfum

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Les variétés de
grimpantes très parfumées
se plantent de préférence près des fenêtres, des portes
ou des zones de passage. Certaines
diffusent un parfum envoûtant,
souvent en fin de soirée en été et
suite à un arrosage. Il s’agit par
exemple du chèvrefeuille japonica.
Selon vos goûts, vous pouvez également vous tourner vers :

  • le jasmin
    officinal
    pour des notes plus soutenues et suaves
  • la glycine
    bleue
    pour un parfum très fruité
  • les rosiers
    grimpants
    pour leur parfum discret

Les plantes grimpantes selon les utilisations

Vous pouvez avoir envie de posséder des plantes grimpantes pour plusieurs raisons, aussi bien esthétiques que pratiques.

Plantes grimpant sur un patio en bois dans l’arrière-cour

Décorer un mur

Pour couvrir un mur,
faites grimper du chèvrefeuille, de
la clématite, du jasmin, un rosier grimpant ou encore de la passiflore. Si vous avez besoin de traiter une grande surface, l’hortensia
grimpant
est approprié car son développement est important.

Vous possédez un mur
disgracieux et vous souhaitez le camoufler
? Le lierre est un grand classique, avec son feuillage persistant. Ses crampons présentent cependant un risque
pour les maçonneries en mauvais état.

Hormis le lierre pouvant être installé quasiment partout,
les plantes grimpantes que nous
venons de citer préfèrent bien souvent un mur
bien exposé
.

Habiller une clôture

Pour habiller une
clôture
, une rampe ou encore un arceau, optez pour des clématites, des bignones, des rosiers
grimpants
… Certaines variétés avec un feuillage esthétique, telles que la vigne vierge ou le houblon,
sont également adaptées à cet usage.

Les grimpantes
annuelles
sont une autre solution à envisager, mais de préférence sur des petites surfaces :

  • des ipomées
    pour coloniser un grillage
  • une suzanne
    pour escalader un arceau
  • une capucine
    pour une palissade
  • etc.

Se protéger du soleil

Pour faire de l’ombre
sous une terrasse
, une pergola
ou une tonnelle, utilisez des plantes grimpantes avec un feuillage dense. Ce dernier doit malgré
tout être caduque afin de laisser
passer les rayons du soleil pendant
l’hiver
.

Nous vous conseillons, entre autres, la bignone, le rosier grimpant,
le houblon, la glycine ou encore la vigne
vierge
, même si ses fruits peuvent être salissants. Le jasmin officinal se prête également bien à l’exercice mais son
parfum peut vite être entêtant.

Astuce de notre expert

Les plantes grimpantes présentent de nombreux atouts, mais demandent d’être sélectionnées avec soin. Pour être certain de planter des variétés adaptées à votre jardin, nous avons la possibilité de vous mettre en relation avec nos partenaires. Présents dans toute la France, ceux-ci sont à votre disposition pour vous aider à bien choisir vos plantes d’ornement.

Les treillages et les tuteurs

Plantes grimpantes a l’entrée du jardin

Afin de bien accueillir vos plantes grimpantes, vous pouvez envisager des treillages et des tuteurs. Utilisé seul, un tuteur sert surtout à soutenir la plante. Attachez-en plusieurs entre eux pour réaliser un palissage.

N’oubliez pas que la structure
doit être adaptée à la plante
(épaisseur et poids) : pour une glycine par
exemple, un treillage en bois, large et solide, est recommandé.

Astuce : mélangez deux espèces sur un support afin de multiplier les floraisons.