Rudbeckia : comment le planter, le cultiver et le multiplier ?

Marguerite jaune au cœur noir, le rudbeckia illumine les jardins de l’été à l’automne. Simple à cultiver et demandant peu d’entretien, cette plante est facile à vivre : une valeur sûre dans vos extérieurs !

Rappels sur le rudbeckia

Le rudbeckia accepte différents types de sols, même s’il préfère ceux bien drainés et fertiles. Il se plaît dans les jardins exposés au soleil et procure une floraison abondante. Très rustique, il ne redoute pas le gel. Il résiste également à la sécheresse, ce qui permet de le cultiver dans le Midi.

Il existe une trentaine d’espèces de rudbeckias. Les plus connues sont :

  • rudbeckia maxima (vivace) : variété haute (1,2 à 1,9m), idéale en fond de massif, pouvant être mélangée avec des sauges ou des delphiniums
  • rudbeckia fulgida (vivace) : grosses touffes aux fleurs jaunes or
  • rudbeckia laciniata (vivace) : fleurs jaunes et cœurs verts. Plante très haute (jusqu’à 2m)
  • rudbeckia triloba (annuel ou bisannuel) : petites fleurs jaunes très nombreuses
  • rudbeckia hirta « Toto » (annuel ou bisannuel) : parfait en bordures, ne dépassant pas les 20cm de haut
  • rudbeckia hirta « Goldilocks »(annuel ou bisannuel) : fleurs jaunes doubles jusqu’à 30cm de haut

Planter correctement le rudbeckia

Afin de réussir la plantation de vos rudbeckias, nous vous conseillons de suivre les étapes ci-dessous :

  • plantez à l’automne ou au printemps : désherbez le sol à la main et aérez-le avec une grelinette
  • ajoutez du compost avant la plantation si la terre est très argileuse ou pauvre (environ une brouette pour 10m²)
  • pendant la préparation du sol, faites tremper la motte dans de l’eau (température ambiante) afin de bien l’hydrater
  • creusez un trou un peu plus grand que la motte et positionnez la plante, puis rebouchez
  • tassez la terre en faisant attention à ne pas enterrer le collet de la plante
  • les plans doivent être espacés de 50cm en tous sens
  • arrosez généreusement pour supprimer les bulles d’air dans le sol, mais aussi pour garantir une bonne reprise

Note : pour une plantation en pot, installez le rudbeckia dans un mélange de terreau de plantation et de terre, additionné d’un engrais organique à libération lente et d’une poignée de compost.

Multiplier le rudbeckia

Le semis

Certaines variétés annuelles (ou bisannuelles) ne peuvent se multiplier que par semis. Cette opération doit avoir lieu au printemps, dans des terrines maintenues à 18°C pour une bonne germination. Placez ensuite les plantules dans des godets individuels et laissez-les forcir pendant 2 mois environ avant de les planter dans votre jardin.

La multiplication spontanée

Plusieurs espèces, telles que le rudbeckia triloba, vont se ressemer spontanément dans votre jardin.

La division des touffes

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Pour les rudbeckias vivaces, la solution la plus simple est la division des touffes, ces dernières pouvant devenir très imposantes au bout de trois ans. Double avantage : vous allez pouvoir multiplier la plante mais aussi renouveler le pied. La division a généralement lieu en automne, les nouvelles plantes ayant ainsi le temps de profiter des pluies pour bien s’installer et fleurir dès le printemps suivant.

La division des touffes s’effectue en 5 étapes :

  • plantez une fourche bêche autour de la touffe à diviser et exercez un mouvement de levier afin de soulever la motte (faites attention à ne pas abîmer les racines)
  • après avoir extrait la souche, diviser-la en 2 ou 3 parties avec un grand couteau bien aiguisé
  • taillez les tiges et les fleurs fanées
  • replantez immédiatement les mottes dans un autre endroit du jardin
  • arrosez abondamment pour garantir une bonne reprise

Entretenir le rudbeckia

Ne demandant que peu de soins, le rudbeckia nécessite cependant un arrosage régulier (encore plus en période de sécheresse : au moins 1 fois par semaine) afin d’assurer une belle floraison. Pour prolonger celle-ci, coupez les fleurs fanées tout au long de leur apparition. La plante ne s’épuisera pas ainsi à reproduire de nouvelles graines.

Paillez le sol pour le maintenir frais et pensez également à apporter du fumier tous les 3 ans pour stimuler la floraison.

Une fois la floraison achevée, en automne, vous pouvez rabattre les variétés vivaces et procéder, comme nous l’avons vu, à la division des souches de 3 ou 4 ans. Si vous le souhaitez, laissez les cœurs noirs en hiver. Esthétiques, ceux-ci attireront aussi les oiseaux.

En résumé

Plante facile à cultiver, le rudbeckia s’adapte bien à tous les types d’environnements. Si vous voulez obtenir des conseils ou de l’aide pour créer et entretenir vos massifs, nous pouvons vous mettre en relation avec des jardiniers dans votre région. Sélectionnés pour leur expertise, ceux-ci vous enverront gratuitement plusieurs devis afin de comparer les prix pratiqués sur votre secteur.

Contacter un jardinier Devis gratuit dans votre ville