Vigne vierge : une plante grimpante particulièrement résistante

Vigne vierge verte longeant un mur de clôture

La vigne vierge est une plante intemporelle. Cette grimpante, que l’on assimilait autrefois aux belles demeures de famille, se retrouve désormais partout. Elle se pare de rouge vif et de pourpre à l’arrivée de l’automne. Notre guide complet vous donne tous les renseignements pour bien cultiver et entretenir votre vigne vierge.

La vigne vierge en détail

La vigne vierge est une plante du genre parthenocissus. Grimpante, elle possède des coussinets adhésifs situés tout au bout de ses vrilles. C’est cette particularité qui lui permet de ramper le long des supports verticaux.

Vigne verte ou Parthenocissus tricuspidata

La vigne vierge est surtout appréciée pour habiller les murs de façade des maisons ou
les pergolas
, grâce à son côté
sauvage
et quelque peu mystérieux. Même si sa floraison est très rare (seules des petites baies sont produites),
elle permet de :

  • dissimuler des parties moins esthétiques du
    jardin
  • redonner vie à un vieux tronc d’arbre
  • couvrir une clôture grillagée
  • masquer une citerne
  • etc.

Cette plante abrite
par ailleurs un véritable écosystème
: lézards, oiseaux, araignées et insectes
en font leur refuge.

Les différentes espèces de vignes vierges

3 variétés de vignes
vierges
parthenocissus sont les
plus souvent cultivées :

  • tricuspidata
    (lierre de Boston) : cette espèce est la plus commune, avec son feuillage vert
    brillant devenant rouge foncé à l’automne
  • henryana
    : son feuillage vert foncé est constitué de 5 folioles ovales avec des nervures
    blanches ou roses
  • quinquefolia
    (vigne vierge de Virginie) : son feuillage vert mat est très denté. Il devient
    rouge brillant en automne

La plantation de la vigne vierge

Facade couverte de vigne verte en automne

La vigne vierge doit être plantée au pied d’un support vertical. Choisissez une exposition mi-ombre ou en plein soleil, avec un sol fertile et bien drainé. Afin de réussir la plantation de votre vigne vierge, nous vous conseillons de respecter les étapes suivantes.

Préparer le trou de plantation

  • Plonger le pot dans un seau d’eau.
  • Ameublir le sol et installer le grillage.
  • Creuser un trou de plantation (environ 50cm de largeur et de profondeur).
  • Laisser une distance de 10 à 40cm entre le trou et le mur, en particulier si celui-ci constitue la façade de la maison (le rebord du toit ne doit pas empêcher la vigne vierge de profiter de l’eau de pluie).

Vigne verte autour de la fenêtre

Préparer le sol

  • En présence d’un sol lourd, placer au fond du
    trou de plantation une couche de drainage (cailloux, graviers, tessons de
    poterie…).
  • Lors de la plantation, enrichir le sol avec du fumier décomposé ou du compost mûr, les
    plantes grimpantes aimant généralement un terrain humifère.

Reboucher le trou de plantation

  • Remblayer après avoir placé la motte dans le
    trou de plantation.
  • Recouvrir
    délicatement la base de la plante
    :

    • avec 5cm de terre si elle est argileuse
    • avec 10cm de terre si elle est légère
  • Tasser doucement le sol autour de la plante et aménager une cuvette d’arrosage afin de
    faciliter les apports d’eau.

Mettre en place l’arrosage

  • Arroser
    généreusement la plante
    .
  • Une fois le sol bien réchauffé (attendre le printemps
    suivant), enlever les mauvaises herbes et installer
    un paillage
    au pied de la plante

Effectuer un tuteurage

Certaines variétés de
vignes vierges
(avec des vrilles) nécessitent
d’être palissées
. D’autres s’accrochent seules au support vertical grâce à leurs
ventouses. Vous pouvez mettre un
grillage au bas du mur
et fixer les branches dessus pour bien les répartir
et les orienter de façon harmonieuse. Cette technique permet une progression en éventail et aide le végétal
à bien démarrer.

La multiplication de la vigne vierge

Vigne vierge rouge contre la façade de la maison

Il n’est pas rare de voir la vigne vierge se ressemer d’elle-même. Cela vous aidera pour prélever les plantules dès le printemps. Nous vous conseillons également de garder les graines afin de les semer sous un châssis froid à partir de l’automne, en utilisant un mélange de sable et de terre de jardin.

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Astuce de notre expert

Plante grimpante idéale pour habiller un mur de façade, la vigne vierge apporte une touche d’authenticité à votre maison. Une taille régulière est toutefois à prévoir afin de bien contenir sa croissance vigoureuse. Vous souhaitez déléguer cette tâche à un professionnel près de chez vous ? Nous pouvons vous transmettre plusieurs devis gratuits de la part de jardiniers expérimentés afin de vous aider à comparer les tarifs sur votre secteur.

L’entretien de la vigne vierge

Même si cette plante grimpante peut atteindre 15m de hauteur, elle ne demande aucun soin une fois bien installée. Très rustique, la vigne vierge convient en effet à tous les climats et elle présente l’avantage de n’être sensible à aucune maladie.

L’essentiel de
l’entretien
de la vigne vierge réside dans sa taille. Celle-ci se distingue selon les variétés :

  • vigne
    vierge à vrilles
    : taillez les rameaux et les tiges les plus importantes,
    en prenant garde à ne pas faire de trou dans la couverture végétale
  • vigne
    vierge à ventouses
    (bois ligneux) : la taille est plus délicate. Lors de la
    coupe, il convient de faire attention aux nouvelles pousses qui se développent
    sur les parties ligneuses