Toutes nos astuces pour réussir un massif dans son jardin

Vous avez envie de profiter tout au long de l’année d’un beau massif fleuri demandant le moins d’entretien possible ? Suivez nos conseils afin de créer et d’aménager vos massifs en fonction de votre climat, en sélectionnant avec soin l’emplacement et les plantes adaptées à votre jardin.

La conception du massif

La détermination du thème

Choisissez un fil rouge selon vos envies, vos attentes ou votre budget :

  • thématique colorée
  • thématique saisonnière
  • thématique dictée par les contraintes du lieu : type de sol, exposition…

Le choix de l’emplacement

Le genre des végétaux, leur couleur et la hauteur des plantes vont dépendre du lieu d’installation de votre massif. Dans le cas d’un terrain en pente, il est recommandé que le massif suive le sens des courbes de niveau, dans le but d’en simplifier l’entretien.

À retenir : positionnez les plantes aux formes diffuses et aux couleurs douces en fond de massif et celles aux formes denses avec des coloris vifs sur le devant. Cela vous permet ainsi d’allonger visuellement votre jardin.

Le dessin du massif

Étape essentielle, dessiner un massif demande de prendre quelques précautions :

  • matérialisez les limites et les contours du massif : vous pouvez pour ce faire poser sur le sol du sable, de la chaux, un tuyau d’arrosage ou encore des branches piquées et reliées par une ficelle
  • prenez du recul pour apprécier la surface, les courbes et imaginer la hauteur
  • corrigez le tracé jusqu’à obtenir complète satisfaction
  • reportez alors le tracé sur un plan quadrillé
  • calculez enfin les surfaces et les densités de plantation

La préparation du sol du massif

Pratiquer le faux semis

Deux mois avant de planter, cette technique vous permet d’éradiquer sur le long terme les graines et les racines des mauvaises herbes.

Préparer la terre

Une bonne préparation du sol consiste à :

  • bêcher
  • évacuer les grosses pierres
  • supprimer les racines des mauvaises herbes (chiendent, chardons, liserons…)

Enrichir le sol

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Un sol riche est la garantie d’un développement rapide et harmonieux des plantes qui composent votre massif :

  • amendez en priorité les plantes situées au fond du massif (car elles sont plus hautes), mais aussi les espaces accueillant des plantes plus petites
  • épandez de la matière organique (terreau, fumier déshydraté, compost maison…) ou de l’engrais organique (sang desséché, corne broyée…)
  • dans l’idéal, utilisez du loam (compost très riche), obtenu en décapant et en recyclant une ancienne pelouse

Le choix des végétaux

Les plantes sélectionnées doivent bien entendu être adaptées à :

  • votre climat
  • votre sol : calcaire ou acide, sec ou humide…
  • l’exposition : plein soleil, ombre, mi-ombre

Il est préférable d’opter pour des plantes vivaces, plus robustes et rustiques (hélianthes, rudbeckias, échinacées…). Celles-ci possèdent des graphismes très esthétiques et sont aussi décoratives pendant l’hiver ou l’automne.

Dans tous les cas, il est conseillé de limiter les variétés selon la taille du massif et de créer des groupes d’une même espèce. N’employez pas de sujet à l’unité et plantez des multiples de 3 (surtout pour les vivaces). Vous pouvez aussi composer selon le feuillage et le graphisme de chaque plante.

Note : les plantes améliorées par les horticulteurs sont à éviter (comme les delphiniums géants). Elles sont en effet plus sensibles aux maladies et demandent des apports importants d’eau et d’engrais.

Astuce de notre expert
En effectuant une sélection rigoureuse de vos plantes et grâce à un entretien suivi, vous mettez toutes les chances de votre côté pour profiter de beaux massifs dans votre jardin. Dans le cas où vous souhaiteriez déléguer la création et l’entretien de vos massifs à un jardinier près de chez vous, nous pouvons vous transmettre plusieurs devis gratuits de la part de nos partenaires de confiance. Le meilleur moyen de comparer en toute facilité les prix pratiqués sur votre secteur !

La plantation du massif

Pour réussir votre massif dans votre jardin, respectez les 7 règles suivantes :

  • amendez et nettoyez le sol
  • ne tassez pas la terre (vous pouvez utiliser des planches pour rejoindre le centre du massif)
  • arrosez les plantes en attendant de les mettre en terre
  • disposez harmonieusement les végétaux en les associant de façon naturelle
  • constituez une cuvette d’arrosage
  • effectuez une plantation en quinconce
  • arrosez généreusement afin de plomber la terre autour des racines

L’entretien du massif

Une fois votre massif mis en place, il est nécessaire de lui apporter quelques soins pour assurer sa bonne tenue dans le temps :

  • arrosez chaque plante individuellement, au pied, pour assurer leur reprise
  • équilibrez le sol en paillant le massif. Le sol doit être propre et frais, mais aussi ameubli en surface (léger binage). Déposez alors un paillage organique :
    • 4 à 5cm d’épaisseur autour des plantes vivaces
    • jusqu’à 8cm au pied des arbustes
  • arrosez abondamment en cas de canicule et de sécheresse
  • retirez les parties fanées :
    • pendant l’été : pour une meilleure végétation et une bonne remontée de floraison
    • pendant l’automne : enlevez les parties fanées des végétaux gelés
  • laissez en place les graminées et les grandes vivaces pendant la période hivernale
  • enrichissez le sol à la fin de l’hiver (en février-mars) en rabattant les restes de végétation et en les broyant (vous pouvez aussi les découper au sécateur). Laissez-les sur place, entre les plantes, sans ajout d’engrais chimique. Cela vous permet d’obtenir un massif durable et équilibré
Contacter un jardinier Devis gratuit dans votre ville