Comment planter un bouleau ? Nos conseils de taille et d’entretien

Rustique et imposant, le bouleau est planté dans le jardin pour apporter un décor champêtre et original toute l’année. Mais comment bien planter le bouleau ? Voici nos conseils sur sa plantation, sa taille et son entretien.

Bouleaux

Caractéristiques du bouleau

Le bouleau est un arbre d’ornement qui fait partie de la famille des bétulacées. Il est surtout connu et prisé pour son écorce lisse de couleur blanchâtre, parfois ambrée et rarement noire. On l’aime aussi pour ses feuilles qui virent du vert clair au jaune entre le printemps et l’automne. En effet, ce sont ses couleurs qui font du bouleau l’un des meilleurs choix d’arbres d’ornement pour le jardin.

Bouleaux

Tarif moyen plantation d’arbre/arbuste

Environ 100 € TTC/arbre (prix dégressif selon le nombre)

Le bouleau est un arbre rustique à croissance rapide qui possède un feuillage caduc assez fin. Sa floraison se fait généralement au printemps. Sa hauteur peut varier de 80 cm à 25 mètres et il peut atteindre une largeur de 3 à 7 mètres à maturité. Ainsi, il existe différentes variétés de bouleau pour tout type de jardin.

Planter un bouleau dans son jardin lui donne aussi un air romanesque, et cela durant toute l’année. Effectivement, le bouleau est un arbre très résistant qui s’épanouit tant en été qu’en hiver. D’ailleurs, ses fleurs mâles tiennent tout l’hiver. Néanmoins, sa croissance est susceptible de ralentir en période de froid.

Bouleau (Betula)

Caractéristiques du bouleau Description
Nom commun Bouleau
Nom latin Betula/Betula Pendula
Famille Bétulacées
Catégorie Arbre
Arbre feuillu
Arbre d’ornement
Végétation Vivace
Feuillage Caduc
Fleurs Jaune et vert
Hauteur à maturité 5 à 20 m
Largeur à maturité 3 à 7 m
Forme Arrondi, en boule ou ovale
Pleureur ou tombant
Prix Entre 50 € et 115 € l’arbre, selon l’espèce

Planter un bouleau : tout ce qu’il faut savoir

1.      Les conditions requises pour mener à bien la plantation d’un bouleau

Le bouleau fait partie des plantes dites « pionnières ». C’est-à-dire qu’il ne requiert pas tellement de conditions pour s’épanouir. Toutefois, le printemps et l’automne restent les meilleures périodes pour planter un bouleau.

Planter le bouleau
Exemple d’emplacement pour le bouleau dans le jardin | se faire aider par un jardinier

Même si vous plantez le bouleau en sol nu, ravagé, sec ou encore en friche, il continuera toujours à se développer. Cependant, pour une croissance normale du bouleau, il est préférable de le planter dans un sol frais, légèrement acide, contenant peu de calcaire et bien drainé.

Il est également à noter que le bouleau a une certaine préférence pour les emplacements ensoleillés ou mi-ombrés. De ce fait, évitez de le planter dans un endroit trop ombragé, car cela risquerait de nuire à sa croissance. Aussi, les climats trop chauds et secs ne lui conviennent pas.

2.      Comment planter le bouleau ?

Comme la plantation d’un arbre conditionne grandement sa durée de vie, il est nécessaire de suivre certaines étapes pour mener à bien la plantation du bouleau. Il est plus recommandé de planter le bouleau en pleine terre qu’en pot. Voici donc les étapes à suivre pour ce faire :

Préparation de la motte et de la terre

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Trempez la motte du bouleau dans une solution d’eau, de fertilisant et d’argile pendant 10 minutes. Pendant ce temps, creusez un trou assez large, trois fois plus grand que la motte du bouleau avec une profondeur d’environ 50 cm.

Planter et entretenir le bouleau

Tuteurage et ancrage de la motte

Installez un tuteur solide et vertical autour du trou et placez l’arbre suivant le tuteur. Effectuez un mélange de terre, de terreau de compost et d’engrais organique, puis versez-le dans le trou de manière à ce que la base du tronc affleure le niveau du sol. Rebouchez ensuite par de la terre de jardin jusqu’à atteindre le collet de l’arbre. Arrosez abondamment jusqu’à ce que l’eau arrête de s’infiltrer.

Astuce de notre expert

Le bouleau est généralement peu exigeant. Il peut se développer dans des conditions rudes et sans entretien. Cela ne nous empêche pas de lui apporter quelques soins. Par exemple, il faut le traiter pour éloigner les maladies ou faire un élagage pour retirer les branches mortes. Autre chose d’important : les fleurs du bouleau sont allergisantes. Il faut donc toujours s’informer avant de le planter. Pour faire simple, nous vous recommandons de contacter un jardinier pour la plantation du bouleau et pour son entretien. Vous pouvez trouver un professionnel près de chez vous en cliquant sur « demander un devis ».

Calendrier de jardinage

Rubrique Calendrier
Plantation Décembre, janvier et février
Semis Printemps
Bouturage Printemps
Plantation d’arbres à racines nues Automne et hiver hors gel
Taille Octobre à novembre
Floraison Novembre à mars

Fiche technique de plantation

Rubrique Description
Type de sol Sol argileux
Sol sableux
Sol caillouteux
pH du sol Neutre/Acide
Humidité du sol Sol drainé/Sol sec
Besoin en eau Faible
Exposition au soleil Plein soleil
Mi-ombre
Plantation Pleine terre
Destination Isolement
Bosquet ou forêt
Massif ou bordure
Espacement Étalement de 5 à 8 mètres
Espèces naines : 80 à 100 cm
Profondeur de plantation Double de la mesure de la motte
Niveau d’entretien Facile
Fertilisation Inutile
Si besoin : compost ou engrais pauvre en azote
Croissance Rapide
Multiplication Semis et bouturage
Résistance au froid Élevée
Rusticité Jusqu’à – 20 °C
Parasites Puceron
Scolyte
Thrips
Maladies Chancre européen
Pourridié
Rouille

Entretien du bouleau

1.      Fréquence d’arrosage

C’est la base même de l’entretien d’un bouleau. En effet, durant ses premiers mois, le bouleau doit être arrosé régulièrement pour assurer le bon développement de son système racinaire. Il sera donc nécessaire de répéter l’arrosage au moins 2 fois toutes les semaines, et cela, même en période de pluie.

Bouleaux dans le jardin
Faire pousser des bouleaux dans le jardin | se faire aider par un pro

2.      Nos conseils de taille

La taille d’un bouleau n’est pas très recommandée. En fait, cela risque de casser son port qui est naturellement souple. Néanmoins, si des branches doivent être coupées ou que la charpente du bouleau doit être équilibrée, il est conseillé de tailler le bouleau en automne.

3.      Les autres entretiens

Pour un résultat plus esthétique, il est préférable d’enlever les rameaux cassés qui restent suspendus aux branches. Aussi, vous pouvez nettoyer l’écorce et les branches primaires avec de l’eau et du savon (de préférence à chaque automne). Cela intensifiera son éclat et donc éclairera un peu plus votre jardin, surtout en hiver.

Mais encore, un paillage organique régulier de la terre sera nécessaire pour une humidité continue des racines. Vous pouvez aussi faire un apport en fertilisant ou en compost, mais ceci n’est pas obligatoire, voire inutile. Par contre, si vous le jugez nécessaire, évitez les engrais riches en azote, car cela risquerait d’attirer les parasites.

Conclusion

Le bouleau est un arbre qui s’épanouit facilement en toutes conditions et ne nécessite pas de grands entretiens. Nous le recommandons aux débutants et à ceux qui plantent pour la première fois leur arbre de jardin. De plus, le bouleau ne choisit pas trop son sol et est un arbre rustique, supportant les grands froids. Il convient tout aussi bien aux petits qu’aux grands jardins.