Comment corriger les carences en magnésium de votre sol ?

Carences en magnésium : savoir les discerner.

En quoi consiste une carence en magnésium ?

Nous avons tous déjà entendu parler de carences, plus spécifiquement dans le domaine médical. Mais il faut savoir que celles-ci touchent également les jardins et leur productivité ! En effet : feuilles qui se boursouflent et changent de couleurfruits qui n’apparaissent pas où en petite quantité, ou encore plantes aux teintes bien trop ternes, sont autant d’indices qui laissent présager un manque chez vos plantes. Bore, soufre, phosphore, fer, calcium, sont entre autres des éléments qui ont bel et bien une action spécifique à remplir pour garantir la bonne santé de votre jardin : ne les négligez pas ! Le magnésium, quant à lui, a également un rôle primordial à jouer. Et pour pouvoir définir ce qu’implique une carence en magnésium, tâchons d’abord de comprendre ce qu’est cet élément, et ce à quoi il sert.

Le magnésium a ainsi plusieurs rôles :

  • Il est essentiel dans la production de chlorophylle.
  • Il permet le bon déroulement de la photosynthèse.
  • Il a pour rôle une bonne assimilation de l’azote et du phosphore.

Vous l’aurez donc compris, sans magnésium, vos plantes ne seront pas aussi belles et productives qu’elles le pourraient ! En cas de carence, c’est non seulement un mauvais mûrissement qui les menacera dangereusement, mais aussi une qualité bien moindre, voire un risque d’absence de fructification. Mais alors, comment savoir si votre jardin doit être complémenté en magnésium ?

Comment reconnaître une carence en magnésium ?

Maintenant que vous savez quels sont les impacts d’une carence en magnésium sur vos plantes, il vous sera aussi nécessaire de savoir en reconnaître les symptômes. Quels sont-ils ? C’est ce que nous allons vous dire maintenant.

Les différents symptômes1. Le début de la chlorose2. Le cœur atteint3. Une apparition de tâches pourpres4. La mort de la feuille
DescriptionAu début de la manifestation de la carence, une décoloration des feuilles apparaît en commençant par les feuilles les plus anciennes, et par les pourtours : c’est la chlorose.Si son expansion n’est pas interrompue, la chlorose se poursuit jusqu’aux nervures centrales.Après la chlorose, des tâches rouges peuvent faire leur apparition. Fragilisées, les feuilles peuvent aussi être plus facilement attaquées par les insectes !C’est la dernière étape, si le processus de carence n’a pas été enrayé. Asséchées, les feuilles tombent

Ce qui est intéressant, à propos de ces carences, est de savoir quelles sont les plantes les plus susceptibles d’être touchées. Ainsi, parmi ces espèces tout particulièrement sensibles, nous pouvons mentionner un certain nombre de fruitiers, notamment les poiriers, les pêchers, les cerisiers, les pommiers et les arbustes (cassissiersgroseilliersframboisiers…). En termes de légumes, nous en retrouvons aussi quelques-uns. Méfiez-vous donc en priorité de vos tomates et de vos pommes de terre ! Les haricots, les betteraves, les pois, ainsi que les épinards pourront aussi souffrir d’une carence en magnésium : ne les négligez pas ! Finalement, en ce qui concerne les fleurs, si c’est plutôt votre rayon, prêtez une attention toute particulière à vos roses.

Les moyens d’action pour affronter les carences en magnésium.

Causes potentielles des carences en magnésium.

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Quand on s’intéresse aux carences en magnésium, on remarque que plusieurs causes peuvent y être liées :

  • Il vous faut d’abord savoir que le calcaire est un élément qui fait barrage à la bonne absorption du magnésium. Ainsi, un sol trop riche en calcaire, risque de provoquer des carences en magnésium,
  • De même, une terre déséquilibrée, par exemple en raison d’une concentration trop forte en potassium, génère les mêmes risques,
  • Finalement, il faudra se méfier des sols trop humides ou trop secs, également mauvais pour l’assimilation du magnésium.

Vous avez donc constaté que le magnésium manque dans votre jardin : l’une de ces causes est donc certainement susceptible de pouvoir tout justifier. Maintenant, à vous d’agir de la manière la plus adaptée pour que vos plantes retrouvent leur vigueur et leur croissance !

Guérir une carence en magnésium : des actions curatives.

Pour affronter les carences en magnésium, vous disposez de plusieurs moyens. Comme nous l’avons vu, la cause principale à éradiquer est l’excès de calcaire ou de potasse. Ici, le fait d’avoir recours à du fumier de bovin, ou encore à des engrais verts, est idéal ! Toutefois, si vous aviez tendance à utiliser de la chaux sur votre sol, vous pouvez désormais la bannir. Effectivement, elle augmente le pH, et ce n’est pas l’action recherchée !

N’hésitez pas, si votre sol est bel et bien calcaire, à recourir à du sulfate de magnésium, voire encore à du basalte broyé, à appliquer aux pieds de vos cultures.

Toutefois, il vous faudra aussi prêter attention au type de sol dont vous disposez. Il se peut que celui-ci ne soit justement pas calcaire, mais acide : dans ce cas, la dolomie sera votre meilleure alliée.

Maintenant que vous savez comment reconnaître les carences en magnésium de votre jardin, n’hésitez pas non plus à employer des moyens préventifs sur votre sol, tels que mentionnés précédemment. Par ailleurs, si la carence est déjà présente et que vous avez pu la reconnaître, vous disposez désormais également de leviers de qualité pour remédier à cette situation ennuyeuse. Des questions demeurent ? Qu’à cela ne tienne : faites tout simplement appel à nous dans votre quête du jardin parfait, car nous serons ravis de pouvoir vous aiguiller au fil de cette aventure verte riche en péripéties !