Comment améliorer son jardin ? Principes de paysagisme

Vous souhaitez donner du style à votre jardin ? Découvrez les grands principes du paysagisme pour créer le design de votre potager décoratif. Une analyse minutieuse précédera la configuration de l’ensemble et le choix des végétaux. Nous vous proposons aussi des astuces pour composer de jolis assemblages.

S’initier au paysagisme…

Le paysagisme correspond à l’étude de l’agencement de parcs et de jardins. Un paysagiste est un technicien professionnel spécialisé dans la conception d’aménagements extérieurs. Avant de procéder aux réalisations, il établit un diagnostic de terrain. Voici quelques principes à explorer pour améliorer votre jardin et lui donner du caractère !

Les grands principes du paysagisme

Les principes du paysagisme sont les fondements théoriques sur lesquels se base ce concept. On en dénombre quatre.

Principes
Caractéristiques
Proportion
Pour tendre vers l’harmonie, la taille des objets doit être adaptée au paysage. La superficie du terrain est prise en compte dans la conception de votre jardin et la place accordée aux possibles décorations.
Ordre
L’idée est d’aller vers un équilibre maîtrisé. Selon vos envies, vous privilégiez les assemblages classiques avec des éléments symétriques, ou plus atypiques à l’aide de plantes asymétriques.
Unité
Il s’agit ici de respecter un style d’ensemble, largement travaillé au préalable. Unité de formes, de parfums, de couleurs… une réflexion minutieuse doit être menée !
Répétition
Il est nécessaire de transmettre à l’œil non averti une répétition de mêmes éléments pour éviter les contrastes désagréables.

Le paysagisme appliqué à l’aménagement de son jardin

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

En ayant en tête ces principes de paysagisme, vous pouvez facilement donner du style à votre potager familial.Voici une liste non exhaustive des paramètres à prendre en compte à l’échelle d’un jardin amateur :

  • adapter son style à celui de l’environnement : terrain, maison, véranda… ;
  • définir des lignes douces ou courbes, selon la façon dont vous souhaitez jouer avec l’espace ;
  • harmoniser les couleurs des éléments d’architecture, des allées et des plantes ;
  • attiser tous les sens en réfléchissant aux parfums et aux textures à mettre en valeur

Avec ces quelques idées en tête, vous pouvez d’ores et déjà réaliser le croquis du jardin de vos rêves ! Découvrez ensuite les étapes pour concevoir un plan d’aménagement paysager.

Créer un plan d’aménagement paysager

Votre jardin est un peu à l’abandon et vous avez des idées plein la tête pour lui faire peau neuve ? Avant de passer à l’action, mettez au clair vos envies et planifiez bien vos investissements. Vous gagnerez du temps par la suite.

Repérer les points forts du terrain

Premier constat : il vous faut composer avec un environnement déjà existant. Votre terrain est nivelé ou trop à l’ombre ? Certains aménagements seront nécessaires avant de construire votre jardin paysager. Si vous possédez un petit verger ou quelques haies, mettez-les en valeur sans les retirer.

Quelles plantes pour mon potager ?

Dressez une liste de vos besoins matériels, comprenant les :

  • plantes : arbres, cactus, fruits et légumes…
  • matériaux divers, pour l’entretien notamment
  • mobiliers décoratifs : constructions, gazon…
  • engrais et amendements

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Listez les végétaux déjà présents sur votre terrain et ceux que vous aimeriez ajouter. C’est le moment idéal pour réfléchir aux associations de plantes et à la tonalité générale de l’ensemble. Notre conseil ? Après chaque nom d’espèce, ajoutez ses caractéristiques, ses dates de plantation et de récolte.

Dresser son budget

Pour faire la part entre rêve et réalité, établissez votre enveloppe budgétaire. Pensez aux investissements sur le long terme, comprenant le coût lié aux arrosages et aux engrais, par exemple. Calculez aussi le temps passé à construire votre jardin. Finalement, hiérarchisez ce budget pour établir vos priorités.

Connaître les règles d’urbanisme

Certaines législations en vigueur influencent l’aménagement des jardins. Le code civil, par exemple, exige que les arbres supérieurs à 2 mètres de haut soient plantés à une distance minimale équivalente par rapport à la propriété voisine. N’hésitez pas à demander conseil dans votre mairie.

Établir son agenda

Classez vos tâches en commençant par la plus importante. Prenez en compte les saisons et gardez en tête les périodes de gelée et de plantation.

Faire une synthèse… et c’est parti !

Tout est pris en compte ? Vous pouvez créer votre plan d’aménagement paysager final ! N’oubliez pas la légende.

Dessiner un beau jardin paysager

Il est très facile d’améliorer le design de son jardin en respectant les grands principes du paysagisme. Voici quelques conseils de style.

L’esthétique général

Tout est possible en matière de potager décoratif. Ces quelques exemples vous donneront des idées !

Éléments
Déclinaisons possibles
Forme d’ensemble
Carrée, rectangulaire, circulaire, sphérique, verticale, sous serre, libre…
Forme des parcelles
Rondes, carrées, en spirales, avec des planches de culture…
Allées
Gazon, pavés, paillis, dalles, briques, galets, copeaux de bois…
Bordures
Bois, plessis, parterres de fleurs, haies, rameaux tressés, tuiles…
Décorations
Banc, fontaine, sculpture, jeux pour enfants, jolies étiquettes, tuteurs, cloches de jardinage…

Les plantes et légumes décoratifs

Grâce à leurs couleurs flamboyantes ou à la forme des feuilles, certaines plantes sont idéales pour illuminer un jardin. Découvrez notamment les :

  • choux d’ornement, grands, variés et très originaux
  • artichauts, arborant de jolies fleurs bleues
  • haricots grimpants, dont les fleurs rouges égayent les treillis
  • ails des ours, et leurs « pompoms » beaux à croquer
  • baies de goji abritées de belles fleurs mauves
  • rhubarbes, aux longues tiges rouges
  • fleurs décoratives, déclinées en d’infinies variétés !

Les jeux de formes

Vous ferez des merveilles en assemblant les plantes grimpantes et les plantes coureuses ! Mariez par exemple le jasmin, le chèvrefeuille ou les haricots aux courges et aux potimarrons ! Vous jouerez aussi sur les contrastes graphiques entre les légumes au port arrondi, comme les salades, ou plus érigés, tels les poireaux et asperges !

Enfin, misez sur les :

  • fruits et légumes originaux
  • massifs aux floraisons spectaculaires
  • plantes à feuillage excentrique
  • fleurs grimpantes…

Les jeux de couleurs

Quelle tonalité pour mon jardin paysager ? Certaines associations de plantes mettent en valeur des nuances unies ou multicolores. Voici quelques exemples.

Mariage de couleurs
Fleurs et légumes
Claires
Acanthe, muguet, lila, aubépine, cyclamen, eucalyptus, chou blanc…
Bleues
Lavande, bourrache, artichaut, liseron, gentiane, iris…
Vives
Carotte, tomate, poivron, aubergine, tournesol, capucine, agrumes, courge, melon…
Contrastées
Créez des duos ou des trios de couleurs, en misant sur les alternances entre les plants ! Les plus créatifs essaieront les mosaïques de couleurs.

Quelques conseils

Au moment de réaliser vos assemblages de plantes, pensez à :

  • placer ensemble les plantes compagnes, qui s’entraident pour grandir ;
  • occuper tout l’espace disponible afin de favoriser la photosynthèse ;
  • prendre en compte l’évolution des végétaux au fil des saisons ;
  • anticiper les coins d’ombre créés par les plantes hautes !