Ficus : planter, entretenir et faire pousser un ficus d’intérieur

Planter - mise en pot - terre - ficus
Planter ou mettre en pot un ficus

Derrière ce nom qui sort de l’ordinaire se cache une espèce de plantes hautement prisée des botanistes amateurs. Ce billet développe tout ce que vous devez connaitre à propos du ficus en général. De son entretien à son prix en passant par ses traitements, tour d’horizon complet sur ce petit arbuste !

Piqure de rappel sur le ficus

Ficus lyrata ou à feuilles violon
Ficus lyrata ou à feuilles violon

Le genre Ficus rassemble pas moins de 750 espèces de plantes différentes de la famille des moracées (moraceae). La majorité trouve leur origine dans les zones tropicales et subtropicales. Toutefois, sachez que le genre Ficus a des représentants dans presque tous les continents, mis à part l’Antarctique.

Multiples, les variétés se déclinent sous toutes les tailles et formes. D’ailleurs, le Ficus est une alternative idéale pour les personnes qui n’ont pas la chance d’avoir un jardin. Et pour cause, il peut parfaitement s’inviter à l’intérieur de votre maison.

Outre son côté esthétique, le Ficus offre également d’innombrables avantages. Non seulement il atténue les nuisances sonores à l’intérieur d’un bâtiment, mais permet également d’absorber la chaleur. De plus, c’est une bonne plante dépolluante.

Quelle variété de ficus choisir pour son intérieur ?

Ficus Elastica
Ficus Elastica

Comme vous l’aurez compris, cette plante se décline en plusieurs centaines de variétés si bien que choisir un ficus à planter chez soi peut-être assez difficile. Pour vous aider à y voir plus clair, voici un tableau comparatif des figuiers d’intérieur les plus plébiscités.

Feuillage Spécificités Fourchette de prix
Ficus pumila (Ficus nain) Feuilles rondes de 2 à 4 cm de diamètre environ Originaire d’Asie (Chine, Japon, Vietnam)

Hauteur en appartement : 30 cm à 10 m

9 – 11 €
Ficus benjamina (Figuier pleureur) Feuilles vert vif (ou panachées de blanc) de 3 cm de diamètre et 8 cm de long Des branches qui s’inclinent légèrement

Hauteur en appartement : 2 à 3 m

16 – 25 €
Ficus rubiginosa (Figuier de Port Jackson) Feuilles semblables à celles du Ficus benjamina Originaire d’Australie

Hauteur en appartement : plus de 3 m

17 – 30 €
Ficus lyrata (Figuier lyre) Grandes feuilles (30 à 45 cm de long) coriaces et luisantes, en forme de violon et aux bords ondulés. Originaire d’Afrique de l’Ouest

Hauteur en appartement : 3 m

16 – 40 €
Ficus diversifolia Petites feuilles en forme de triangle Originaire de Malaisie

Hauteur en appartement : 2 mètres

15 – 30 €
Ficus elastica (arbre à caoutchouc) Grandes feuilles de 30 à 40 cm de long, coriaces et luisantes, elliptiques, oblongues, parfois teintées de rouge Originaire d’Asie

Hauteur : jusqu’à 10 mètres

20 – 35 €

Comment bien faire pousser son Ficus ? Découvrez nos conseils !

Ficus bonsai dans la salle de bain
Ficus bonsai dans la salle de bain

Facile et ludique, la culture du Ficus vous permettra d’apporter de la gaieté à votre intérieur. Ce tutoriel vous montre comment faire pour bien faire pousser cette plante.

Le sol et l’exposition en adéquation à la culture du Ficus

Il est recommandé de planter un Ficus dans un mélange de terreau et de terre franche afin qu’il se développe correctement. Généralement, ce genre de plante tolère les pièces sombres, mis à part le Ficus benjamina qui requiert une bonne exposition au soleil. Ainsi, vous pouvez vous tourner vers un endroit lumineux ou sombre en fonction de l’espèce choisie. Quoi qu’il en soit, évitez de placer votre Ficus dans une pièce trop exposée aux courants d’air. Une fois bien installé, le pot dans lequel vous placerez la plante ne doit surtout pas être déplacé sinon les feuilles risqueront de flétrir et de tomber dans les jours qui suivent.

Quand planter votre Ficus ?

Attendez la fin de l’hiver pour planter votre Ficus. Mars, avril et mai sont les périodes idéales, c’est-à-dire durant le printemps.

Arrosage et entretien de votre arbre d’un figuier d’intérieur

Arroser ficus
Arroser ficus

L’entretien d’un ficus est relativement simple, toutefois vous devez suivre quelques règles pour que sa culture se passe au mieux.

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Ne faites pas l’erreur de trop l’arroser, car cette plante déteste avoir les pieds sous l’eau. Ses racines risqueraient de pourrir. La fréquence idéale se situe entre 1 et 2 fois par semaine.

En été, n’oubliez pas de brumiser les feuilles de la plante avec de l’eau non calcaire.

Lors de la saison de végétation (c’est-à-dire entre l’apparition des feuilles au printemps et le jaunissement automnal), pensez à fertiliser avec de l’engrais.

N’hésitez pas à tailler régulièrement votre Ficus, surtout si vous constatez que ses branches vieillissent. Cela lui permettra de développer son feuillage et de reprendre de la vitalité. Toutefois, faites attention à certaines variétés (comme le Ficus benjamina), car elles dégagent une sève toxique contenant du latex lors de la taille.

Nettoyez régulièrement les feuilles de votre plante à l’aide d’une éponge d’eau, car celles-ci se salissent facilement.

Après quelques années de culture, l’étape du rempotage sera incontournable lorsque le Ficus sera à l’étroit dans son pot. Pour savoir à quel moment rempoter, il suffit d’observer les racines. Si ces dernières sont visibles à la surface du pot ou au niveau des trous d’évacuation, alors vous devrez vous munir d’un contenant plus grand. Lors du dépotage, démêlez les racines et enlevez les parties mortes, abîmées et fragiles. Remplissez le pot avec un terreau universel de qualité, placez la motte au centre et tassez le tout. Arrosez ensuite abondamment et laissez sécher pendant une semaine. Une fois ce délai dépassé, vous pouvez alors mettre en place votre routine d’arrosage (à savoir 1 à 2 fois par semaine).

Important :

  • La période idéale pour rempoter est au début du printemps.
  • Évitez de mettre de l’engrais dans le pot les 15 jours après rempotage. Vous risquerez de bruler les petites racines.

Astuce de notre expert

Vous connaissez maintenant tout ce qu’il y a savoir sur le Ficus. En appliquant les conseils de cet article, nul doute que vous n’aurez aucun problème quant à sa culture !
Toutefois, n’hésitez pas à faire appel à notre expertise, si une question vous assaille! Nous nous tenons effectivement à votre disposition, pour pouvoir vous aider au mieux.

Comment traiter les maladies et les nuisibles des Ficus ?

Nettoyer feuilles ficus
Nettoyer feuilles ficus

Les espèces de Ficus sont peu sujettes à l’attaque des nuisibles ou des maladies. Toutefois, il est toujours nécessaire de connaitre les bonnes solutions pour éviter d’éventuels problèmes :

Pour éviter les attaques d’araignées rouges qui tissent généralement des toiles sous les feuilles sèches, bassinez la plante avec de l’eau.

Pour lutter contre les cochenilles, des parasites extrêmement nuisibles pour les Ficus, il suffit de nettoyer les feuilles avec un coton-tige imbibé d’alcool ou de bière. Si par contre, les bestioles sont trop nombreuses, vous pouvez lâcher quelques coccinelles australiennes sur la plante.

Pour ce qui est des maladies, voici les plus fréquentes :

  • Perte de feuillage: dans ce cas, l’exposition du ficus à la température ou à l’air n’est pas en adéquation à son bon développement. Vous devez alors déplacer la plante dans une pièce pas trop chaude, bien éclair et sans courant d’air.
  • Jaunissement des feuilles: c’est certainement causé par un excès d’eau. Vérifiez si le drainage est efficace et laissez sécher entre les arrosages.
  • Taches brunes sur les feuilles: Cela est le résultat d’une trop forte exposition au soleil. Trouvez un autre endroit.