Comment entretenir et faire fleurir son orchidée d’intérieur ?

Entretenir une orchidée d'intérieur
Entretenir une orchidée d’intérieur

L’orchidée est une plante appréciée pour sa beauté florale et sa délicatesse. Mauves ou blanches, roses ou bleues, unies ou rayées… ses fleurs se déclinent à l’infini. Comment entretenir votre orchidée d’intérieur et l’aider à s’épanouir ? Voici quelques conseils pour lui faire une belle place dans votre maison et prendre soin d’elle au quotidien.

L’orchidée, portrait d’une star mondiale

Différentes orchidées pour l’intérieur
Différentes orchidées pour l’intérieur

Le saviez-vous ? Il existe presque 30 000 espèces d’orchidées au monde ! Avec sa profusion de couleurs et de parfums, cette plante exotique séduit les jardiniers amateurs. D’origine tropicale, elle fait aujourd’hui des merveilles en appartement.

Pour reconnaître une orchidée, observez bien sa forme. Elle est généralement constituée de trois pétales dont l’un est plus grand et coloré que les autres. Elle possède aussi trois sépales, de couleur verte, qui forment son calice. Le plus grand des pétales, chéri par les insectes butineurs, est nommé le labelle.

Bien choisir son orchidée d’intérieur

Orchidée Phalaenopsis
Orchidée Phalaenopsis

Pour entretenir votre orchidée d’intérieur, il est judicieux de connaître ses besoins particuliers. Voici une liste de quelques variétés célèbres d’orchidées.

Variété Caractéristiques
Cattleya Cette petite fleur, souvent mauve au cœur jaune, fleurit entre février et novembre. Elle apprécie les températures allant de 18 à 22 degrés.
Cymbidium Cette grande et magnifique orchidée aime les températures situées entre 10 et 24 degrés. Plutôt rustique, elle fleurit pendant l’hiver.
Dendrobium Les pseudobulbes de cette orchidée légèrement ramifiée ressemblent à des tiges de bambou. Sa floraison a lieu entre octobre et janvier, à 18 degrés environ.
Miltonia Cette orchidée arbore de grandes fleurs plates. Pour fleurir, à chaque mi-saison, elle a besoin d’une température inférieure à 20 degrés. Elle préfère la lumière tamisée.
Odontioda Cette variété présente de nombreuses petites fleurs mouchetées, aux diverses tonalités. Elle aime la lumière et fleurit à une température de 10-20 degrés.
Paphiopedilum Avec ses fleurs originales, cette orchidée est particulièrement craquante ! Elle aime les températures avoisinant les 20 degrés.
Phalaenopsis Cette « orchidée papillon » arbore de multiples petites fleurs. Elle aime les températures chaudes pouvant aller jusqu’à 30 degrés. Elle fleurit en hiver et au printemps.
Zygopetalum Très séduisante avec ses feuilles striées, cette plante d’appartement est originale. Elle aime la lumière et les températures douces.

Orchidée d’intérieur : les conditions de vie optimales

L’orchidée vous semble fragile et délicate ? Détrompez-vous ! Sous une apparence plutôt frêle, elle cache en fait de multiples ressources. Il s’agit d’une plante résistante et facile d’entretien, à condition d’adopter quelques bons gestes au quotidien.

Orchidée : terre et engrais

Terre pour orchidée intérieur
Terre pour orchidée intérieur

L’orchidée se plaît dans un sol léger et aéré. Pour votre plante d’intérieur, vous pouvez acheter un terreau spécial orchidées ou le fabriquer vous-même. À base d’écorces, il se compose généralement de :

  • fibre de coco
  • tourbe
  • billes d’argiles
  • laine de roche…

Pour offrir un maximum d’aération aux racines, privilégiez les pots en terre cuite. Les petits trous dans le fond permettront à l’eau de s’écouler.

L’emplacement idéal pour votre orchidée

Orchidée et fleurs d’intérieur sous ensoleillement
Orchidée et fleurs d’intérieur sous ensoleillement

Si les besoins varient selon les orchidées, toutes ont besoin d’un ensoleillement suffisant pour bien s’épanouir. Veillez donc à les placer près d’une fenêtre ou sous une véranda, sauf pendant les grandes chaleurs. Faites bien attention aux courants d’air qui abîmeraient la tige.

L’arrosage de l’orchidée

arroser une orchidée d'intérieur

En moyenne, un arrosage par semaine est suffisant. Celui-ci est plus fréquent si l’atmosphère est trop sèche. Vous pouvez aussi brumiser vos plantes une à deux fois par semaine pendant l’été.

Le rempotage des orchidées

Transplantation d'orchidée
Transplantation d’orchidée

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Changer le pot de votre orchidée est nécessaire tous les deux ans environ. Vous éviterez ainsi que la terre ne se décompose, ce qui entraînerait la sécheresse des racines. Voici comment faire :

  • retirez l’orchidée de son pot après la floraison
  • enlevez la terre accrochée aux racines
  • sectionnez les racines et les feuilles sèches
  • placez quelques billes d’argile au fond du pot
  • recouvrez-les de terreau jusqu’à la moitié du pot
  • placez votre orchidée délicatement sur le dessus
  • ajoutez du terreau jusqu’au bord du pot
  • arrosez très légèrement

Astuce de notre expert

Plusieurs fois par an, vous pouvez ajouter à ce terreau un engrais riche en azote et un engrais à base de potassium. Ils aident la plante à se fortifier et favorisent sa floraison.Le rempotage de l’orchidée doit se faire après la floraison, pour ne pas gêner le développement de votre plante. Toutefois, n’hésitez pas à faire appel à notre expertise si une question vous assaille ! Nous nous tenons effectivement à votre disposition, pour pouvoir vous aider au mieux.

Prévenir les maladies

Comme toutes les plantes d’intérieur, l’orchidée peut être sujette à des maladies. Voici un petit inventaire de leurs caractéristiques et des principaux remèdes pour y faire face.

Maladies Caractéristiques Traitement
Cryptogamiques
– Anthracnose
– Botrytis cinerea
– Phytophtora
Elles surviennent généralement à cause d’un arrosement trop abondant. L’humidité dessèche les feuilles et des taches brunes ou grises apparaissent sur la plante. Le meilleur traitement préventif reste de limiter les arrosages ! Toutefois, vous pouvez appliquer de la bouillie bordelaise sur certaines variétés d’orchidées.
Bactériennes
– Pseudomonas
– Erwinia
La maladie est causée par une bactérie. Les feuilles noircissent et se liquéfient. Il faut rapidement couper les parties atteintes pour sauver la plante. Certains traitements biologiques existent, notamment à base de cannelle.
Virales
– Cymbidium
– Mosaïque du tabac
Ces maladies sont causées par des virus. Souvent, des taches claires apparaissent sur les feuilles. La meilleure solution est d’éloigner la plante atteinte des autres afin d’éviter toute contamination.

Connaître le cycle de vie des orchidées

orchidée d’intérieur
orchidée d’intérieur

La floraison des orchidées n’est pas la même selon les variétés. Certaines voient leurs fleurs pousser en hiver quand d’autres préfèrent la belle saison.

À quoi ressemble la floraison idéale de l’orchidée ?

Les orchidées possèdent plusieurs branches sur leur tige. Après leur naissance, les fleurs mettent environ trois à quatre mois pour pousser. Cette floraison dure généralement plusieurs semaines.

Tailler après la défloraison

La défloraison fait partie du cycle de vie de votre orchidée. Elle dure plus ou moins longtemps selon les variétés. Après la perte des feuilles, taillez légèrement votre plante pour rendre ses branches plus vigoureuses. Le point de repère ? Coupez un centimètre au-dessus du troisième bourgeon. Profitez-en aussi pour enlever toutes les fleurs fanées !