Fourche de jardin : guide d’achat et comparatif

Posséder un beau jardin demande un travail minutieux de la terre et une utilisation des outils performants appropriés. Vous voulez favoriser l’oxygénation de votre sol et lui apporter les nutriments nécessaires ? Vous aviez envie de stimuler la croissance de vos plantes mais vous ne savez pas comment ? La fourche de jardin est faite pour vous ! Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur une fourche de jardin, les critères à examiner de près avant toute décision d’achat ainsi que les meilleurs produits commercialisés sur le marché.

Qu’est-ce qu’une fourche ?

La fourche est un outil agricole doté d’un long manche et de dents, utilisé pour soulever et lancer des matériaux libres tels que le foin, la paille ou les feuilles. Les dents de la fourche sont généralement faites de métaux tels que l’acier, le fer forgé ou un autre alliage, bien que des dents en bois ou en bambou puissent également être utilisées. Le manche d’une fourche est généralement en bois, parfois gainé ou protégé par du caoutchouc ou du plastique.

Les véritables fourches à feuilles ont généralement deux ou trois dents, tandis que les fourches à fumier en ont quatre ou plus. Cependant, certaines fourches ayant plus de trois dents sont également utilisées pour manipuler des matières lâches comme le foin ou l’ensilage.

Le nombre de dents et l’espace qu’il y a entre elles sont déterminés par l’utilisation qu’on prévoit faire de la fourche. Les fourches dotées d’un plus grand nombre de dents et d’un espacement plus étroit sont destinées à transporter ou à déplacer des matériaux meubles tels que la terre, le sable, l’ensilage ou les gros grains. Les fourches comportant moins de dents et plus espacées sont destinées à retenir le foin, la paille et d’autres matériaux autoportants ou volumineux.

Quelles sont les différentes parties d’une fourche ?

Une fourche comporte deux parties principales : la tête et le manche. Tous deux varient en termes de taille, de matériau et de configuration.       

  • La tête

La tête d’une fourche se compose de dents et d’une douille.

Les dents sont les pointes ou les fourchons saillants utilisés pour piquer, accrocher, déplacer et, d’une manière générale, couper les sols et autres matières organiques. Ces dents retiennent également le matériau à déplacer.

La douille est située au point de rencontre entre l’arbre et les dents. Celles-ci sont jointes au manche par un tube de métal appelé manchon. Il existe différentes connexions de douille, ce qui peut affecter la qualité de la fourche.

Selon les usages, la taille, le nombre, la forme et le matériau de fabrication des dents peuvent varier, de même que la façon dont elles sont fixées à l’arbre.

  • Le manche

Le manche présente également des caractéristiques importantes à prendre en compte lors du choix d’une fourche. Il s’agit du matériau dans lequel il est fabriqué,de sa longueur, du type de poignée dont il est constitué, etc.À l’extrémité du manche se trouve la poignée utilisée pour saisir et contrôler la fourche. Il en existe de deux types : la poignée en T (ou béquille) et la poignée en D (ou manche en Y).

En outre, certaines fourches ont été conçues avec des manches ergonomiques, tels que le O-grip, qui minimise la fatigue des mains et des poignets.

Quels sont les différents types de fourches ?

Plusieurs fourches présentent des caractéristiques similaires et semblent se ressembler. Cependant, il est utile de les distinguer les uns des autres.

La fourche de jardinage : La fourche de jardin possède quatre dents longues et solides qui se terminent par une pointe acérée pour faciliter la pénétration dans le sol.Elle est mieux désignée pour remanier ou creuser les sols durs ou argileux ou encore pour déterrer des racines. Les meilleures fourches de jardin sont forgées à partir d’une seule pièce d’acier au carbone et possèdent soit une douille rivetée soit un manche à sangle.

Les fourches à bêcher et à spatuler : Ces fourches sont généralement un peu plus légères et comportent quatre dents de forme triangulaire avec un méplat à l’avant de la fourche pour le levage. Avec leurs dents plates, ces fourches sont idéales pour creuser dans un sol limoneux, sablonneux ou meuble, pour aérer et mélanger les nutriments, pour retourner le sol au printemps et récolter les pommes de terre et autres légumes racines.

Les fourches à pommes de terre : Même si certaines fourches à pommes de terre peuvent être confondues à des fourches à bêcher, on les distingue toutefois grâce au nombre de dents qu’elles contiennent. La fourche à pommes de terre contient un nombre conséquent de dents — jusqu’à neuf dents —fines qui ont des extrémités émoussées afin de ne pas endommager les cultures de racines. Ce type de fourche à pommes de terre sert généralement à soulever les cultures et non à les creuser.

Plus les dents d’une fourche à pommes de terre sont nombreuses, mieux la récolte se fait. Il est également préférable d’utiliser une fourche à pommes de terre dont les dents sont fabriquées dans un acier lourd, car celles-ci sont moins susceptibles d’être endommagées.

Les fourches de bordure : Ces fourches ne sont que des versions plus petites de la fourche de jardin. Malgré leur petite taille, elles sont très résistantes et sont idéales pour travailler dans les espaces restreints comme les parterres surélevés et entre les plantations. Elles sont simplement plus légères et plus étroites et conviennent donc mieux aux petits pieds ainsi qu’aux bordures. Elles sont idéales pour les personnes de petite taille ou celles qui trouvent la fourche de taille normale trop lourde et usante à utiliser.

La fourche à compost : La fourche à compost possède généralement quatre dents longues, minces et pointues qui sont légèrement tournées vers le haut pour ramasser ou déplacer des matériaux lâches sans se courber. Elle est idéale pour retourner le tas de compost ou déplacer les matières en vrac. Cependant, de nombreuses « fourches à compost » sont tout simplement trop légères et ne peuvent pas supporter le poids important du compost, c’est pourquoi de nombreux jardiniers optent pour une fourche de jardin plus robuste…

La fourche large : Bien que d’apparence très différente de la fourche de jardin traditionnelle, la fourche large à deux manches effectue une grande partie des mêmes tâches, mais à une plus grande échelle. Avec deux manches en bois dur fixés à la largeur des épaules sur une barre horizontale en acier et 4 à 6 dents longues, la fourche large est généralement utilisée pour retravailler la terre qui a déjà été défoncée. Cet outil de jardinage permet d’effectuer une grande quantité de travail en un temps réduit.

La fourche à foin : Généralement, elle n’a pas plus de deux ou trois dents. Elle a un manche qui est également très long et n’est souvent pas équipé d’une poignée. Elle permet de soulever et d’épandre des matériaux en vrac tels que des balles de foin, de la paille et de l’orge. La fourche à foin est idéale pour débarrasser votre jardin des déchets d’arbres et des déchets paysagers. Elle permet aussi de retourner et de déplacer le compost et toute autre matière organique dense.

La fourche ergonomique : C’est une fourche très spéciale, d’ordre médical. Elle est spécialement conçue pour réduire les tensions dorsales. Si vous souffrez d’un mal de dos ou souhaitez éviter de vous blesser, il vous faut rechercher, par exemple, une fourche ergonomique possédant une courbure dans la longueur du manche. Il existe des modèles dotés de poignées pour éviter à l’utilisateur de se pencher et l’aider à garder l’équilibre.

Comment choisir une fourche ?

Le choix de la bonne fourche est conditionné par le cadre dans lequel on veut s’en servir ainsi que de la tâche qu’on souhaite exécuter avec. Certains facteurs principaux sont nécessaires au choix d’une fourche. 

1.  Considérez votre force

Selon que vous êtes fort ou pas, vous pouvez opter pour une fourche robuste entièrement en acier ou une fourche de bordure avec une tête plus étroite et un manche plus court qui ne vous épuisera pas pendant des périodes prolongées de creusement.

Pour une personne plus forte, une tête plus large et un manche plus long résisteront à l’épreuve du temps tout en offrant des performances maximales.

2. Faites attention à votre taille

Ne vous débattez pas avec une fourche trop longue ou trop courte. Pour une personne de grande taille, utiliser une fourche courte peut provoquer des maux lombaires. Dans ce cas, il faut opter pour une fourchette d’environ 1 m (42 pouces) de long. De même, pour une personne de petite taille, utiliser une fourche longue est un faux pas. La base du manche est plus difficile à atteindre et vous ne pourrez la soulever sans effort. Pour les petits gabarits, une longueur totale de 935 mm (36 pouces) convient. Quoi qu’il en soit, pour un usage confortable, veillez à ce que la fourche ne dépasse pas la première moitié de votre poitrine.

3. Adaptez vos mains

La plupart des fourches sont équipées d’une poignée en D ou en T à l’extrémité du manche. Les deux styles offrent un bon soutien, mais si vous avez de très petites ou de très grandes mains, le manche en T sera peut-être un meilleur choix. Par contre, le manche en O offre beaucoup d’espace pour les grandes mains tout en épousant la courbe des paumes, ce qui maximise le confort. Recherchez des poignées matelassées légèrement inclinées vers l’avant pour maintenir votre poignet dans une position neutre. Vous éviterez ainsi de vous fatiguer le poignet et la main.

4. Pensez à la tâche à accomplir               

Considérez le nombre et la forme des dents par rapport à la tâche à accomplir. Par exemple, une fourche comportant jusqu’à dix dents arrondies en forme de panier est idéale pour ramasser des matériaux lâches ou fibreux tels que l’écorce broyée, le paillis et le compost. Cependant, sa conception ne serait pas suffisante pour creuser et couper dans des sols durs.

5. Tenez compte du matériau utilisé pour la fabrication du manche

Le manche est généralement fabriqué en bois, en fibre de verre ou en acier. Ces trois matériaux sont synonymes de qualité, de performance et de longévité, même s’ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Par exemple, la fibre de verre résiste aux intempéries, aux éclats et à la rouille, contrairement au bois. En revanche, le bois est léger, réduit les chocs et les vibrations, et est suffisamment souple pour finir par se mouler à votre prise en main.

6.Considérez la longueur du manche en fonction de la tâche à accomplir.

Pour ratisser les feuilles mortes de votre jardin ou épandre du compost, une fourche extra-longue vous évitera de vous pencher pendant des heures, tandis qu’une fourche de bordure est parfaite pour travailler dans de petites zones ou dans une serre. 

Comment utiliser une fourche ?

Voici les différentes étapes à suivre pour utiliser une fourche :

Étape 1— Tenez la fourche

Tenez-vous debout, les pieds écartés de la largeur des épaules, et placez vos pieds juste derrière les dents de la fourche. Saisissez le manche à deux mains, tenez les dents verticalement au-dessus du sol et laissez la gravité vous guider !

Étape 2— Tenez-vous droit et ajoutez du poids

Certaines fourches sont dotées d’une lame foulée ou d’un épaulement roulé qui vous aide à garder le pied ferme. Poussez les dents vers le bas avec votre pied et essayez de garder la paroi de la fosse droite et lisse. Vous pouvez également utiliser votre fourche pour briser un sol rocheux. Si vous rencontrez un rocher ou des mottes de terre dures, essayez de creuser sous ces derniers pour les dégager.

Étape 3— Utilisez le manche de la fourche comme levier

Pliez les genoux et tenez la fourche avec une main sur la poignée et l’autre à mi-chemin du manche. Placez les dents sous le sol, faites un levier sur le manche avec les deux mains pour équilibrer le poids de la fourche chargée et soulevez.

Étape 4— Évitez de vous baisser

Au fur et à mesure que vous soulevez la charge, redressez progressivement vos genoux — utilisez les muscles de vos jambes pour soulever la charge. Essayez de ne pas vous courber à partir de la taille.

Étape 5— Mettez la terre de côté

Lorsque vous déblayez la terre, gardez la fourche chargée près du corps. Tenir une fourche de terre avec les bras tendus alourdit votre colonne vertébrale.

Comparatif des meilleures fourches disponibles sur le marché

Nous avons sélectionné parmi les nombreuses fourches disponibles sur le marché, les meilleurs modèles afin de vous aider à choisir celle qui vous convient le mieux.

La fourche de jardin Draper 20 680 youngGardener – https://www.amazon.fr/Draper-20680-Young-Gardener-Fourche-jardin/dp/B007ZQ86ZS

Il s’agit d’une fourche à creuser solide et durable conçue spécialement pour les passionnés du jardinage. Elle est faite en acier carbone trempé et durci. Elle a un frêne laqué de 600 mm et est fabriquée avec des outils de qualité. Le manche est conçu en acier au carbone trempé et revêtu d’ une finition en métal. Cette fourche est beaucoup utilisée par les jeunes jardiniers et est particulièrement adaptée aux utilisateurs de petite taille et aux petites surfaces telles que les bordures de jardin étroites et les jardins d’herbes aromatiques. Elle est parfaitement adaptée au retournement de la terre, à la récolte et au compostage. Elle est dotée d’un manche léger en aluminium et de dents durables en acier trempé qui glissent dans la terre meuble.

Avantages

  • Idéale pour les utilisateurs de fauteuils roulants et pour le jardinage surélevé ;
  • Utile pour les espaces restreints ;
  • Utilisation à long terme ;
  • La conception légère favorise une posture respectueuse du dos pendant le creusement.

Inconvénients

  • Aucun

Jardinion fourche de jardin—https://www.amazon.fr/gp/slredirect/picassoRedirect.html/

Ce type de fourche est en acier inoxydable, avec un manche en Y faite en bois de frêne. La poignée est équipée d’un couvercle en plastique ergonomique qui la rend très confortable à utiliser. Il s’agit d’une fourche de bordure, conçue pour l’entretien de votre jardin. Son design fin et sa courte longueur la rendent adaptée à l’entretien des zones étroites. Le manche en forme de D est doté d’une poignée souple et d’un manchon en plastique isolant, ce qui le rend confortable à utiliser dans des conditions plus froides.

Avantages

  • Grande résistance et durabilité remarquable ;
  • Excellent rapport qualité-prix.

Inconvénients

  • Il est assez lourd pour sa taille ;
  • Pas assez solide pour la craie ou les sols riches en racines

KOTARBAU fourche de jardin —https://www.amazon.fr/KOTARBAU%C2%AE-Mistforke-manche-jardin-lagriculture/dp/B08YDWY2B7/

Vous cherchez une bonne fourche de jardin qui agit comme une pelle et qui est livrée avec un manche en frêne massif ? Celle de KOTARBAUsaura vous plaire.La poignée en D est très confortable et vous donne un bien meilleur contrôle que ce que vous pouvez voir dans de nombreuses autres fourches « creusantes ». La tête en acier gris comporte 4 dents et dispose d’un revêtement transparent pour une protection supplémentaire.Les dents sont belles, tranchantes et utiles pour creuser dans de la terre dure ou compactée. La fourche a des dents solides en acier renforcé au carbone, qui sont considérées comme plus durables que l’acier ordinaire, et particulièrement bonnes pour une fourche de bordure à ce prix. Elle facilite le travail dans les zones argileuses ou sur des sols qui contiennent trop de racines, ainsi que les gros travaux d’aménagement paysager, comme le creusement de tranchées et d’étangs.

Avantages

  • Poignée confortable en forme de D ;
  • Les pointes des dents facilitent les travaux difficiles ;
  • Le manche en bois est léger et durable ;
  • Excellent rapport qualité-prix.

Inconvénients

  • Pas très résistante, ne convient pas aux sols lourds.

AUSONIA fourche de jardin—https://www.amazon.fr/gp/slredirect/picassoRedirect.html/

La fourche de jardin AUSONIA dispose d’une poignée en forme de « T “.Cette forme révolutionnaire a été choisie pour sa capacité à réduire le stress de la main et du poignet. La tête en acier inoxydable est dotée de quatre dents ultra-tranchantes qui pénètrent même les sols les plus durs. La tige en acier recouverte de résine est très résistante. Le manche est fait avec du bois durable qui résiste aux terrains les plus difficiles. La poignée ergonomique permet de jardiner confortablement.

Avantages

  • Tête en acier inoxydable avec 4 dents pointues en forme de T ;
  • Elle ne rouille pas et est facile à utiliser

Inconvénients

  • Les dents sont sujettes à des cassures ;
  • Les premiers contacts avec la poignée peuvent être éprouvants.

Leborgne grelinette fourche de jardin – https://www.amazon.fr/Leborgne-320301-Biogrif-assembl%C3%A9e-manche/dp/B00938L5OA/

Cette fourche de jardin est fabriquée avec une tête en acier forgé qui a cinq longues dents avec des pointes acérées.Les 5 dents que comporte cette fourche sont nettement plus larges qu’une bêche et permettent un travail plus efficace et rapide. Cette impressionnante fourche de jardin est légère et de haute qualité, avec une conception de lame unique qui permet de creuser plus rapidement et plus efficacement, tout cela avec moins d’effort de votre part. Les dents larges facilitent le retournement du sol tandis que les pointes vous permettent d’enfoncer facilement cette fourche dans le sol le plus dur. Le manche à double poignée offre un contrôle flexible et un confort accru. Fabriquée en acier, alliée, trempée et revêtue dans des fours automatiques pour obtenir une élasticité et une durabilité maximales dans les zones barbelées, cette fourche est très efficace pour déplacer les mauvaises herbes, la paille, les matériaux légers et aussi pour démonter les sacs de silos. Elle donne des résultats impressionnants.

Avantages

  • Très solide ;
  • Facile à utiliser ;
  • Plus grande solidité et durabilité, résistance à l’usure et à la déformation.

Inconvénients

  • Pas trop flexible et un peu lourd,

Spear&Jackson 81212 fourche de jardin—https://www.amazon.fr/Spear-Jackson-81212-Fourche-jardinage/dp/B081TFBGWS/

Les fourches de type Spear& Jackson 81212 sont fabriquées avec des outils de jardin de haute qualité. Il s’agit de fourches d’excavation de style anglais traditionnel avec une tête en acier poli qui comporte quatre longues dents pointues.De la construction légère à la lame effilée en passant par la poignée à double prise, c’est l’une des fourches de jardin les pratiques que nous puissions recommander.

Avantages

  • Tige en bois dur monobloc ;
  • Dents en acier poli pour la résistance à la rouille ;
  • Léger et facile à utiliser ;
  • Produit de haute qualité, durable et fiable.

Inconvénients

  • La poignée peut se casser là où elle entre dans la tête de la fourche.

Spear& Jackson 81216 fourche de jardin – https://www.amazon.fr/Spear-Jackson-81216-Biofourche-dents/dp/B00A6F55U4/

Cette fourche de jardin traditionnelle Spear and Jackson 81216 est le complément idéal pour le jardin. Il s’agit d’un modèle qui convient le mieux au déplacement et au retournement de la terre végétale meuble. Fabriqué en bois dur et doté de fibres de verre renforcées, le manche de cette fourche a une finition agréable et durable.Cela rend la fourche solide et lui confère une grande légèreté. Même si ses dents sont fabriquées en acier, celles-ci sont relativement minces et rapprochées les unes des autres, ce qui les rend susceptibles de se plier et de se casser quand elles sont exercées sur des matériaux très durs. La fourche de jardin Spear et Jackson est très légère et ne vous posera aucun problème pour être transportée d’un jardin à un autre. Elle est également dotée de larges plaques de pied pour vous aider à la faire glisser confortablement dans le sol avec un minimum d’effort. Dans l’ensemble, si vous recherchez une fourche de jardin durable pour entretenir vos petits parterres de fleurs ou votre jardin d’herbes aromatiques, cette fourche élégante pourrait bien être le choix idéal.

Avantages

  • Fourche légère et facile à transporter ;
  • Le manche mince en aluminium et les dents en acier conviennent aux espaces restreints ;
  • Le long manche contribue à réduire les douleurs dorsales.

Inconvénients

  • Pas assez robuste pour les sols durs et rocheux ;
  • Le manche peut être trop long pour certains utilisateurs ;
  • Pas assez résistante.

La fourche Burgon& Ball GTY – https://www.amazon.fr/Burgon-Ball-GTY-Fourche-Jardinier/dp/B0027UARVI

Cette fourche est très utilisée par les jardiniers. Elle est simple et très efficace. Son architecture comportant une poignée en Y facilite son utilisation. La poignée présente un design ergonomique et une large extrémité à double prise, ce qui offre une flexibilité totale ainsi qu’un éloquent confort d’utilisation. Avec son manche en bois de frêne clair qui lui confère une esthétique scandinave, cette fourche de jardin allie de manière experte praticité et style. La fourche a des dents solides en acier renforcé au carbone qui sont considérées comme plus durables que l’acier ordinaire. La fourche convient parfaitement à un usage léger dans les bordures et les plates-bandes du jardin où elle peut être utilisée pour retourner, cultiver et aérer le sol.

Avantages

  • Simple à utiliser ;
  • Poids équilibré pour une meilleure performance ;
  • Elle facilite tous les travaux de jardinage quotidiens ;
  • Idéale pour travailler entre les plantes dans les parterres de légumes et de fleurs.
  • Manche traditionnel en bois, formé pour une prise en main confortable.
  • Pointes en acier renforcé au carbone, solides et résistantes à l’usure.

Inconvénients

  • Pas assez solide pour les sols lourds ou les terrains rocheux.

FAQ

Quel doit être le poids d’une fourche ?

En général, le poids d’une fourche varie entre 1,5 et 3 kg (3 lb à 6,5 lb). La taille des dents et la longueur du manche, ainsi que les matériaux dont ils sont faits contribuent au poids total de la fourche. Une fourche trop lourde est un poids improductif qui augmente la dépense énergétique et réduit donc les performances.

Qu’est-ce qu’une fourchette ergonomique ?

Les exigences d’un travail comme le défonçage de sols durs, la coupe de racines gênantes et l’épandage de compost impliquent de se pencher continuellement et de soulever des charges lourdes. Et la douleur ou la blessure la plus probable se situe dans la région du bas du dos. Une fourche ergonomique doit donc être adaptée non seulement à la tâche pour laquelle elle est conçue, mais à votre bien-être aussi.

Une conception de qualité accordera une importance centrale à l’axe qui devrait éliminer le besoin de se courber trop longtemps. Recherchez une fourche présentant l’une des variables suivantes :

  • Un arbre extensible/réglable ;
  • Un angle (ou une courbure) sur la longueur ;
  • Une poignée supplémentaire à mi-chemin du manche.

Comment entretenir une fourche de jardin ?

Enlevez d’abord toute trace de terre ou de débris de votre fourche. Utilisez un tuyau d’arrosage au-dessus d’un drain pour les nettoyer. Pour la boue tenace et incrustée, utilisez une brosse métallique ou une laine d’acier grossière. Laissez sécher complètement pour éviter la rouille.

Si vous avez utilisé votre fourche dans un engrais chimique, nettoyez-la soigneusement. Les produits chimiques corroderont toutes les pièces métalliques.

Rangez votre fourche dans un endroit sûr et sec et essayez de ne pas la laisser dehors. Si cela est possible, gardez votre fourche et vos autres outils à main sur un support pour un accès facile et en toute sécurité. Quelle que soit la manière dont vous décidez de stocker vos outils, n’oubliez pas d’utiliser régulièrement un traitement anticorrosion.

Les manches en bois et les poignées doivent être lisses et exempts d’entailles. S’ils ne le sont pas, ils peuvent se casser facilement s’ils ne sont pas entretenus régulièrement. Si l’arbre est desserré ou fissuré, il faudra le remplacer.

Comment remplacer l’arbre d’une fourche ?

Le remplacement d’un arbre peut prendre du temps, mais il vous fera certainement économiser de l’argent.

Utilisez un papier de verre de qualité moyenne ou grossière si les imperfections sont importantes. Poncez dans le sens du grain, dans une seule direction, puis dépoussiérez la sciure. Terminez avec un papier de verre fin. Appliquez maintenant une huile de finition, comme l’huile de lin, pour nourrir le bois. Serrez tous les joints lâchés dans la douille reliant la lame à l’arbre et remplacez les rivets rouillés.

Enduisez les parties rouillées d’une huile pénétrante ou lubrifiante et frottez-les avec une brosse métallique ou une laine d’acier fine en effectuant des mouvements fermes et descendants. Enlevez les résidus de rouille avec un chiffon puis lavez à l’eau chaude et laissez sécher. Le dommage le plus courant des fourches est la flexion ou le bris des dents. Si les dents sont cassées, il faut jeter l’outil.

Les dents pliées peuvent être redressées à l’aide d’une masse, mais une force considérable peut être nécessaire, car les dents sont élastiques et flexibles ; il est donc recommandé d’éviter complètement cette opération. Recherchez des fourches à douille solides pour éviter ce type de dommage.

Assurez-vous que la tête est propre et sèche. Limez les éventuelles entailles sur le bord des dents avec une lime à main ou une râpe.

Appliquez ensuite une couche d’huile lubrifiante sur l’ensemble de la tête avec un chiffon doux. Vous pouvez également utiliser une huile pénétrante ou vaporiser du WD40. Laissez ensuite sécher.

Poncez le bois avec un papier de verre fin pour éliminer les échardes et les zones rugueuses. Brossez la sciure de bois. Trempez un chiffon doux dans une huile de finition telle que l’huile de lin, puis appliquez une couche sur l’arbre. Laissez absorber l’huile pendant 15 minutes avant d’essuyer l’excédent.

Quels sont les différents types de poignées ?

Une poignée vous aide à tenir et à contrôler la fourche. Il existe deux types de poignées : la poignée en T (ou béquille) la poignée en D (ou poignée en Y). Ces deux types de poignées offrent un soutien lors du creusement ou de l’écopage ; le choix est une question de préférence personnelle.

Prise en T (béquille)

Ce style de poignée permet une meilleure prise en main pour les très grandes ou très petites mains, qui ne s’adaptent pas facilement à un manche en forme de D.Il est également idéal pour saisir le manche avec les deux mains de chaque côté afin d’appliquer plus de force vers le bas lors du creusement dans des sols lourds. La poignée en T est fixée à l’extrémité du manche à l’aide de colles et/ou de rivets.

Prise en D (ou prise en YD)

Cette poignée peut être fabriquée en plastique, en bois, en métal ou en fibre de verre ou une combinaison de deux de ces matériaux. Elle est ensuite soit montée sur un manche et fixée avec de la colle et/ou des rivets — ces poignées ont tendance à ne pas résister à une utilisation intensive, soit formée d’une seule pièce— ce sont généralement les poignées les plus robustes.

Parmi les autres poignées ergonomiques, on remarque la poignée en « O ».

La forme en O minimise le stress de la main et du poignet en donnant plus de place aux grandes mains et en s’adaptant aux mains gantées pour une prise à deux mains.En outre, son contour s’adapte au contour de votre main, ce qui offre un confort supplémentaire lors de la préhension.

Par ailleurs, certains des manches les plus longs n’ont généralement pas de poignée à l’extrémité.La longueur supplémentaire du manche permet d’élargir l’envergure du bras pour améliorer le levier et le contrôle de la pelle.

Contacter un jardinier Devis gratuit dans votre ville