Améliorer le rendement avec la technique des 3 sœurs

Connaissez-vous la technique des 3 sœurs, ou Milpa ? Cette méthode de culture complémentaire était pratiquée par diverses ethnies amérindiennes. Elle consiste à planter ensemble le maïs, les courges et les haricots, trois plantes compagnes qui s’entraident pour grandir. Suivez notre petit guide pour la mettre en place dans votre jardin et améliorer vos rendements !

Petite histoire des trois sœurs…

Le maïs, la courge et le haricot étaient les aliments de base cultivés par de nombreuses ethnies en Amérique du Nord et en Amérique centrale. Au fil des siècles, elles ont observé que ces trois plantes grandissaient mieux en étant cultivées ensemble. On parle de plantes compagnes : chacune possède des atouts spécifiques qui profitent à la croissance des autres.

Plusieurs peuples ont adopté cette technique partout dans le monde. Parmi eux :

  • Les Tewa, qui ont même ajouté une quatrième plante pour favoriser la pollinisation des cultures
  • Les Anasazis, qui ont adapté cette association de cultures à un environnement très aride
  • Les Iroquois, qui considéraient cette technique comme une « trinité divine ». Ces trois plantes auraient un jour poussé sur la tombe de la Terre Mère…
  • Les Moso, près de l’Himalaya, cultivent encore ces trois plantes de façon identique

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

Contrairement aux peuples amérindiens, les européens avaient l’habitude de cultiver une seule espèce par parcelle. C’est ce que l’on nomme la « culture pure », encore majoritairement présente aujourd’hui. Pourtant, les cultures associées comme celle-ci généreraient de meilleurs rendements…

La technique des 3 sœurs, quel intérêt ?

Cette technique de permaculture a des bénéfices à la fois pour les plantes et pour le sol… Découvrons pourquoi !

Des plantes compagnes

Le maïs, les courges et les haricots sont des « plantes compagnes ». En grandissant ensemble, elles s’offrent une protection mutuelle qui n’affecte pas leur propre croissance. Non seulement cela vous évite d’utiliser des engrais chimiques, mais vous obtenez aussi de meilleurs rendements.

Pour vous aider à mieux comprendre, voici un récapitulatif de leurs atouts et besoins respectifs.

Plante
Caractéristiques
Besoins
Gains en temps et en énergie
Haricot grimpant
Une plante légumineuse grimpante, qui enrichit le sol en azote : c’est un engrais naturel !
Un tuteur car sa tige est longue mais très fine.
Apport en engrais non nécessaire.
Courge
Une plante coureuse qui empêche le développement des mauvaises herbes. En couvrant le sol, leurs feuilles préservent le maïs et les haricots de l’ensoleillement. Le sol conserve sa fraîcheur.
Un sol riche en azote.
Réduction du nombre d’arrosages
Pas de traitement contre les mauvaises herbes.
Maïs
Une plante céréalière dont la taille varie entre 1 et 3 mètres. Elle peut servir de tuteur pour aider les autres plantes à grandir correctement.
Un sol riche en azote.
Pas besoin d’implanter des perches ou des tuteurs.

À noter : certaines variétés de courges épineuses protègent même le maïs et les haricots contre les animaux et insectes herbivores.

Une utilisation optimale des rayons du soleil

Trouvons un jardinier paysagiste dans votre ville

demander un devis dans votre région

La technique des 3 sœurs est une solution de culture alternative qui prend en compte l’environnement. Pendant le solstice d’été au mois de juin, les rayons du soleil sont très énergétiques. Or, le maïs est encore petit à ce moment de l’année. Cette ressource en énergie tombe donc directement… sur les mauvaises herbes dans le sol !

En plantant des courges et des haricots à côté du maïs, vous encouragez le processus de photosynthèse. Les plantes utilisent l’énergie du soleil et peuvent synthétiser des matières organiques. Cette fois-ci, ce ne sont pas les mauvaises herbes qui créent de l’énergie…

Comment mettre en place la technique de la Milpa ?

Que vous ayez un grand terrain ou un petit jardin, il est très simple de mettre en place la technique des trois sœurs, ou Milpa. Voici la marche à suivre.

Quand planter mes légumes ?

Les trois plantes ont besoin de températures élevées pour s’épanouir. Plantez-les entre mai et juin, selon le climat dans votre région.

Les prérequis

Avant la plantation des graines, formez des ronds de 80 cm de diamètre avec du compost. Vous pourrez les espacer d’une vingtaine de cm. L’objectif ? Vous planterez le maïs et les haricots dans un même rond, et alternerez la plantation des courges. Cela permettra à toutes les plantes de conserver un espace suffisant pour se développer au mieux.

La plantation des trois sœurs

Les étapes de plantation des trois soeurs sont plutôt simples. Les voici résumées dans le tableau suivant.

Plante
Date de plantation
Comment procéder ?
Maïs
Mai
Plantez les graines de maïs au milieu des ronds par poquet de trois. Au bout de quinze jours, conservez seulement le plant le plus vigoureux.
Haricots
Juin
Semez les haricots autour du maïs lorsque celui-ci atteint environ 15 cm. Le ratio idéal est trois pieds de haricots pour un pied de maïs.
Courges
Juin
Environ une semaine après, placez les courges dans les autres ronds de compost.


Notre astuce : il est préférable de planter les maïs en groupe et non en ligne ou isolés. Ainsi, ils ne se renversent pas et profitent au maximum de la pollinisation générée par le vent.

L’entretien des trois plantes

Une fois plantées, ces plantes compagnes vont s’entraider pour s’épanouir au mieux. Peu d’investissement est nécessaire puisque les courges prennent soin de tout :

  • elles empêchent la prolifération des mauvaises herbes ;
  • elles laissent le sol humide et frais, ce qui limite les arrosages ;
  • certaines variétés sont même redoutables contre les insectes !

Vous pouvez laisser les plantes pousser tranquillement. Veillez simplement à les arroser de temps en temps et à surveiller l’apparition d’éventuelles maladies.

La récolte des légumes et céréales

Si les dates de récolte varient selon le climat et les régions, voici quelques indicateurs :

  • Le maïs se récolte généralement en octobre. Vous pourrez facilement observer l’évolution de ses grains qui doivent être encore gros et souples ;
  • Les courges se récoltent avant les premières gelées et se consomment dans les trois mois suivant la récolte ;
  • Les haricots se ramassent pendant l’automne.

Les trois sœurs : une complémentarité nutritionnelle

En plus d’être amis dans les jardins, le maïs, les courges et les haricots le sont aussi dans l’assiette ! Associés, ils constituent un régime alimentaire bien équilibré.

Maïs
Courge
Haricot
Sucres lents
Riche
Moyennement riche
Riche
Acides aminés
Faible
Moyennement riche
Très riche
Sucres rapides
Moyennement riche
Très riche
Moyennement riche
Vitamines
Moyennement riche
Très riche
Moyennement riche
Matières grasses
Plutôt pauvre
Plutôt pauvre
Plutôt pauvre

Vous souhaitez suivre un régime iroquois ? Complétez votre assiette avec des aliments riches en matières grasses, comme l’avocat ou le tournesol.

La technique des 3 soeurs a récemment intégré la liste des « Système ingénieux du patrimoine agricole mondial ». Ceux-ci sont nommés par la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture… Voici une raison supplémentaire d’essayer cette technique millénaire !